Psst !

Il est tout à fait normal d'avoir des poils sous les bras, des cuisses qui se touchent, des vergetures sur les fesses, des cicatrices, les cheveux roses, ou encore des tatouages sur tout le corps.

Il est totalement okay d'avoir la flemme de s'épiler, de vouloir manger des chocolats devant la télé, de ne pas coiffer ses cheveux le matin et de détester manger cinq fruits légumes par jour, même si c'est fortement recommandé

Vous êtes maître de vos décisions, et c'est simple, votre apparence ne doit déranger personne sauf vous. Alors, enfilez votre maillot de bain le plus sexy et n'ayez pas peur d'aller à la plage. Ne vous sentez pas coupable de craquer pour une barre de chocolat devant la dernière série du moment. N'ayez tout simplement pas peur de vivre comme vous le désirez.

Ces influenceuses ont passé le cap de la peur et du déni. Aujourd'hui, elles ne s'acceptent pas seulement à 100%, mais elles aident quotidiennement les personnes à se sentir mieux dans leur peau et à changer la vision que possède la société par rapport aux femmes.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Jessica Megan

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jessica Megan (@jess_megan_) le

La belle influenceuse et mannequin Jessica Megan est une véritable porte-parole du mouvement body positive. Elle a créé son Instagram en 2017 dans l'unique but de parler de son acceptation de son corps aux femmes. "Être mannequin est une vraie passion pour moi, mais travailler avec des femmes est un but." Affirme Jessica. C'est lors d'un Marathon qu'elle réalise la puissance et les possibilités de son corps. Voulant récolter de l'argent pour un refuge d'animaux, elle décide de courir. Après cela, elle s'est sentie libérée et a appris à aimer son corps et à faire aimer le corps des autres.

 

2. Radnika Sanghani

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par radhikasanghani (@radhikasanghani) le

Écrivaine et journaliste, Radnika a toujours avoué détester son grand nez. C'est une chose qu'elle se répétait tous les jours, et en public, elle était directement associée à son nom. Mais c'était sans compter toutes les personnes qui ils lui ont fait la même remarque. "Eh l'Indienne au grand nez !" ou encore "tu serais beaucoup plus jolie avec un petit nez" faisait malheureusement partie de son quotidien. C'était dans son journal intime qu'elle écrivait ses pensées et ses peurs. Dès qu'elle croisait le regard d'une caméra, son anxiété revenait.

Alors que la rhinoplastie est la quatrième intervention de chirurgie esthétique pratiquée en France, Radnika, elle, n'a pas voulu en faire une et a appris à accepter son nez. C'est sur Instagram que tout a commencé, après avoir décidé de poster une photo d'elle de profil, en donnant à ses abonnés le même challenge. C'est alors qu'elle s'est dit que les grands nez pouvaient être magnifiques, à leur manière, en voyant toutes les autres personnes partageant fièrement leur grand nez.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses


3. Winnie Harlow

 
 
 
View this post on Instagram

A post shared by ?Jamaican Canadian? (@winnieharlow) on

Elle est montée au sommet à seulement 26 ans. De son nom d'origine, Chantelle Brown Young, cette mannequin est passée par des épreuves difficiles de par sa particularité physique : le vitiligo. Cette maladie, qui affecte la mélanine du corps et provoque la dépigmentation partielle de la peau, n'est pas rare et touche 1 personne sur 50. Pourtant, elle a souvent été mal vue. "Va te laver, tu es sale", "on dirait un dalmatien", sont des phrases qui ont résonné dans la tête de la Canadienne. Mais elle répond avec force : "beaucoup de gens ont une histoire. La mienne est peinte sur mon corps. » Une phrase à se répéter chaque matin comme des vitamines qui vous rendront plus forte.

 

4. Mallory

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par M A L L O R Y (@mal_hice) le

Depuis quelques années, les personnes transgenres rayonnent sur les réseaux et n'hésitent pas à montrer leur bonheur de se sentir enfin bien dans leur peau. Mallory, femme transgenre, adore les selfies et les partage à ses 24 000 abonnés. Elle partage même ses routines maquillages et sa garde-robe en vidéo sur la plateforme.


5. Emily Davidson

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ????? ??????? (@fashioneyesta2012) le

Londonienne de 25 ans, Emily est une écrivaine et journaliste qui est née avec une maladie oculaire rare. Elle est totalement aveugle de son oeil droit, et a une vision très limitée à son oeil gauche. Elle est donc accompagnée d'un labrador de 9 ans qui reste son fidèle compagnon jusque sur ses photos. En 2012, elle décide de commencer un blog après avoir reçu des commentaires en rapport avec son physique. "Tu es bien habillée pour une personne aveugle", une remarque qu'elle voyait dans ses commentaires. Elle a donc décidé d'écrire des articles illustrés de photos pour montrer que l'on peut être fashion avec une vision réduite. Un message d'espoir aux personnes possédant une vision perturbée autour du monde.