Ah, ces Américains... Toujours une longueur d'avance ! Que ce soit en termes d'innovations ou de progrès concernant des idées plus existentielles, ils font toujours preuve d'initiatives et n'attendent pas l'approbation de leurs voisins pour passer à l'action ! 

Et ils nous le démontrent une fois encore... Il y a quelques jours, l'état de Californie a adopté une loi, rendant désormais illégale la vente de produits cosmétiques testés sur les animaux. Un grand pas pour la cause animale, même si le texte ne rentrera en vigueur qu'à partir du 1er janvier 2020. Voté à l'unanimité, c'est la sénatrice Cathleen Galgiani qui avait initialement présenté le projet en février 2018. Intitulée "California Cruelty-Free Cosmetics Act", elle interdira fermement la vente ainsi que l'importation de produits cosmétiques ayant été testés sur les animaux, ou contenant des composantes animales ! Les commerçants ne respectant pas la loi seront contraints de payer une amende d'un montant de 5000 dollars. Vous l'aurez compris : le ton est donné. 

Et nous tirons notre chapeau à la Californie, qui n'en est décidément pas à son coup d'essai...  Dans les années 2000, l'état avait déjà prôné puis appliqué une loi engendrant l'interdiction totale de tests sur les lapins et les rats. 

Cet évènement, fort en symbolique que ce soit d'un point de vue scientifique ou éthique, tombe à pic.  À l'heure où la cause animale suscite bon nombre de débats brûlants, les mentalités doivent encore évoluer.  Même si quelques marques, telles que Lush ou Kat Von D, sont aujourd'hui labellisées "Cruelty Free", le chemin à parcourir est encore long.

Pour les plus curieuses en quête de bonnes résolutions, nous vous suggérons de jeter un oeil à la liste de l'association PETA, regroupant l'ensemble des marques effectuant des tests sur les animaux. 

De quoi faire un bon tri dans la salle de bain !

Enjoy,

Les Éclaireuses