Miaouu !

C’est le son que fait le parfait cat eyes quand il intervient dans nos vies.

Bon, concrètement, ce n’est pas si souvent qu’on l’entend car on doit bien avouer qu’un joli trait de liner demande beaucoup d’entrainement, de concentration et d’agilité. Bref, tout ce qu’on a du mal à mettre en œuvre au quotidien.

Faire un trait d’eye liner droit, ça semble insurmontable. Si bien que les matins où le « rush » s’installe, vous abandonnez l’idée. Limite, il faudrait que l’on se lève 2 heures plus tôt, histoire d’être certaine d’avoir le temps de s’y reprendre à 6 fois. Sacrée marge de manœuvre.

Pourtant, il existe des petites astuces plutôt simples pour un rendu juste parfait. Et avec des accessoires dont vous ne sous-estimeriez même pas le potentiel.

On vous dit tout, tout de suite.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 - L'astuce de grand-mère ! 
 Source : We heart it

Le liner, en soirée ou en journée, ça passe toujours : ça nous fait un œil de biche et nous rend instantanément sexy. Oui mais voilà, c’est toujours un calvaire de tracer un trait droit, pas trop tremblant, symétrique… Autant dire qu’on lâche souvent l’affaire, quitte à sortir les paupières nues.

Mais nous avons la solution, et elle se trouve certainement chez vous. Dans vos tiroirs se cachent certainement un crayon, des baguettes chinoises, du scotch ou encore une (petite) cuillère ? Gardez tout, c’est la clé de la réussite.

Le crayon par exemple, est droit, uniforme : en le plaçant au coin de l’œil, on l’oriente à la diagonale avec l’ouverture que l’on souhaite pour tracer son trait. Même chose pour les baguettes ou le scotch sauf que nous vous conseillons de le coller une première fois sur le dos de votre main pour éviter qu’il vous décolle la peau en même temps.

Mais, le meilleur accessoire reste certainement la petite cuillère qui peut également aider à tracer les courbes. Placé de la même manière que le crayon ou les baguettes chinoises, on trace un premier trait continue qui prendra fin quelques millimètres après le coin externe de l’œil. La cuillère intervient désormais pour celles qui aiment les tracés épais. On la positionne à peine au-dessus avec la partie arrondie et on relie la fin du trait précédent à la moitié de la paupière. Il ne reste plus qu’à colorier à l’intérieur. C’est fini.

 

 

Photo de couverture : We Heart It