Un peu narcissique sur les bords, on a toutes un jour, enfant, rêver d’avoir une planète, une rue ou même une ville qui nous appartient. Bonne nouvelle ! Aujourd’hui, si vous êtes bruxellois(e), il est possible d’offrir à votre enfant son propre arbre. Pas mal, n’est-ce pas ?

Dès 2020, Bruxelles plantera des arbres sur le territoire de la ville mais également en Afrique du Sud et en Amérique du Sud pour chaque nouvelle naissance sur son territoire. Les parents recevront ainsi une carte d’identité de l’arbre de leur enfant au moment de l’inscrire dans les registres communaux.

Le but : lutter contre la pollution et faire comprendre que l’enjeu climatique dépasse les frontières. Depuis déjà 17 ans, un dispositif similaire est en place à Lausanne (Suisse), un arbre est planté pour chaque enfant sur son propre territoire.

Nommée « Baby Boom », cette initiative environnementale s'inscrit parmi les différentes mesures du Plan Climat dont l’objectif est de planifier les efforts de diminution d’émissions de gaz à effet de serre.

Moyennant 3000 naissances chaque année, la commune devrait ainsi réduire de 13 tonnes par an, le taux de CO2 présent dans l’atmosphère. Si la mesure a été adoptée, les premières plantations ne devraient pas avoir lieu avant fin 2019 ou début 2020.

Une jolie initiative pour une planète plus verte !

Enjoy,

Les Éclaireuses