Nous le savons toutes, il est important de faire de l'exercice, mais il est aussi important de connaître les risques qui sont associés à certains !

Pour celles qui aiment travailler leur ceinture abdominale, il est important de savoir que certains exercices peuvent être délétères pour le corps. Les crunchs, par exemple, sont à travailler avec modération, puisqu'ils peuvent causer des problèmes de dos et endommager certains organes se trouvant au niveau du bassin.

Pour mieux vous expliquer, le crunch, c'est l'exercice classique dans lequel vous devez être allongée sur le dos, les jambes fléchies et les mains derrière la nuque, en effectuant des remontées répétées. Il existe différentes variantes dans la posture à adopter, mais le but demeure toujours le même : tonifier sa ceinture abdominale.

Lorsque vous pratiquez le crunch, la forme arrondie du dos a tendance à compresser les disques vertébraux (qui sont la source des hernies discales) et, ainsi, à favoriser l'apparition de problèmes dorsaux. Mais la colonne vertébrale n'est pas la seule zone pouvant être endommagée, on va donc vous parler de l'ensemble des risques liés à cette activité, afin que vous soyez toutes averties des dégâts pouvant être engendrés.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Le ventre qui ressort

-

Si beaucoup d'idées reçues sont associées à la pratique des abdominaux, celle qui désigne l'exercice en tant que solution qui vous permettrait de faire disparaître votre ventre est complètement fausse. Si vous avez des cellules graisseuses qui stagnent au niveau de votre ceinture abdominale, les grands droits ne se verront pas. Les crunchs ont même tendance à gonfler un peu le ventre (vous pouvez d'ailleurs le sentir pendant l'effort).

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

2. Les fuites urinaires et la descente d'organes

-

Lors du rapprochement des épaules vers le bassin, lorsque l'on effectue un crunch, une pression s'exerce sur la partie viscérale des abdos (celle qui abrite d'autres organes). Étant donné que cette partie du corps n'est pas pliable, elle va avoir tendance à descendre, en se rapprochant du périnée, qui va être fragilisé. Cette pression pourra alors causer des fuites urinaires et même, dans le pire des cas, une descente d'organes.

 

3. La hernie discale et le lumbago

-

Comme nous l'avons déjà dit dans l'introduction, le crunch exige une posture assez inconfortable pour le dos. La colonne vertébrale, qui a pour habitude d'être droite, se retrouve courbée, pendant l'exercice. Cette position peut endommager les disques vertébraux qui sont à l'origine des hernies discales et des lumbagos. Il est donc possible que la répétition de cet exercice vous cause des problèmes dorsaux.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Le raccourcissement des grands droits

-

Le crunch ne serait pas un exercice fonctionnel, car il est l'un des seuls à agir sur la taille des grands droits. En règle générale, on favorise l'accroissement des muscles, car ils vont nous permettre d'effectuer un effort plus important lorsque l'on pratique une activité sportive. Mais le crunch, au contraire, rétrécit la taille du muscle lorsque son volume augmente pour apparaître en relief.

 

5. La distension du transverse

-

Même si les grands droits se rétrécissent durant les crunchs, le transverse, lui, s'allonge. La répétition de l'exercice détend le muscle jusqu'à ce qu'il s'agrandisse, au lieu de le tonifier. Finalement, le résultat espéré, d'un ventre tonique et musclé, ne sera pas réellement celui escompté.