"C'est fini, je ne boirai plus jamais !"

Combien de fois avez-vous répété cette phrase, vos lendemains de cuite, avec assurance et détermination ? 

Et si à l'heure actuelle vous êtes du genre à toujours vous plaindre du temps qui passe trop vite, des journées trop courtes et du rush incessant, peut-être auriez-vous dû vous y tenir !

Car oui, prendre des cuites demande du temps. Vous en doutez ? C'est pourtant officiel : en moyenne deux ans de notre vie sont consacrés à nos gueules de bois. Et ça, c'est l'entreprise Healthspan Ruby Effervescent qui le dit ! 

Spécialisée dans la vente de vitamine C, la firme aurait réalisé une étude au Royaume-uni, sur un échantillon de 2000 personnes de 18 à 78 ans. 

Résultat : les sujets étudiés passaient environ une journée par mois à décuver d'une soirée arrosée. Le calcul fait, ce serait donc en moyenne 724 jours qui seraient consacrés à nos bad trip chaque année, et donc en moyenne une durée totale de 2 ans à l'échelle de notre vie. 

Voilà de quoi pouvoir jauger à peu près votre propre temps passé en gueule de bois car oui, cela reste une moyenne avec un panel de profils très variés et on devine aisément que ce quota peut varier en fonction de notre âge et de nos affinités aux boissons alcoolisées...

Qui-plus-est, l'entreprise reste toutefois très vague quant à la précision de cette étude puisque celle-ci n'a pas précisé quel était selon elle, un état de cuite "approprié" pour leur recherche... Et de la petite cuite passée à coup d'aspirine à celle qui nous retourne de fond en comble, il y a tout de même bien plus qu'un pas ! 

Quoiqu'il en soit, ça donne toujours un aperçu du temps qu'on aurait pu économiser... Ou pas ! Et rappelez-vous l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Photo : Ellen von Unwerth Photo : Ellen von Unwerth