OMG ! 

Vous n’allez pas en croire vos yeux ! La mésaventure que l’on s’apprête à vous dévoiler risque de vous faire froid dans le dos, pourtant elle est bien réelle. Cette histoire a fait le tour du web et des réseaux sociaux en peu de temps. 

Aux États-Unis, une jeune femme s’est rendue dans un institut de beauté dans le but de se faire tatouer les sourcils. Comme vous le savez, le microblading des sourcils est l’une des tendances les plus en vogue dans la planète beauté. Cette technique se déroule dans un institut de beauté et consiste à maquiller de manière semi-permanente les sourcils afin de leur donner plus de structure. L’objectif étant qu’ils soient « plus vrais que nature ». 

Cependant, la cliente a regretté son choix, puisque ce processus l’a conduite tout droit à l’hôpital. En effet, après avoir adoré les résultats, elle a remarqué certaines rougeurs au fur et à mesure des jours autour de ses yeux. Puis, des bosses sont apparues et ses sourcils ont commencé à devenir de plus en plus douloureux et gonflés. Elle a donc été voir un spécialiste qui lui a administré un antibiotique ; mais le drame ne s’est pas arrêté là. 

Quelques jours plus tard, son visage s’est mis à gonfler, elle n’arrivait plus à ouvrir ses yeux. Elle est donc allée aux urgences où elle a été traitée pendant 3 jours. Elle a décidé d’aller consulter un dermatologue, le Dr Stephen Grekin pour un traitement. Ce dernier a donné plusieurs raisons valables à son hospitalisation : elle était peut-être allergique à un produit, ou elle a peut-être contracté une infection après le microblading. 

Il faut donc être vigilante lorsque vous décidez d’avoir recours à cette technique. Pensez à le faire par des vrais professionnels, dans un vrai institut de beauté. Demandez également une consultation avant de franchir le pas pour éviter certains dégâts

Les Éclaireuses

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

-

-

Photo de couverture