Votre poitrine et vous, c'est une longue histoire. Du moment où elle est apparue sur votre corps jusqu'à aujourd'hui, vous la chouchoutez et la dorlottez autant que vous le pouvez.

Elle est votre fémininité quelle que soit sa taille. Vous aimez la parer avec de la belle lingerie. Vous vous inquiétez de son état. 

Pourtant, vous vous êtes déjà posée quelques questions à son sujet. Et même s'il est impossible de savoir pourquoi uniquement les femmes en sont pourvues ou qui leur a fait ce cadeau, il y a quelques petites choses que vous pourriez apprendre sur elle.

C'est pourquoi nous avons trouvé 15 informations que vous ignorez probablement sur votre poitrine et qui vous feront l'apprécier encore plus.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1) Dormir sur le ventre peut modifier leur forme sur le long terme.
Crédit Photo : We Heart It 

En voilà une théorie qui va perturber les plus marmottes d’entre vous. En effet, selon le docteur Polis, cité dans un numéro du Cosmopolitan américain, dormir sur le ventre n’aide pas à garder une poitrine volumineuse et de jolie forme ! Il conseille même de caler un coussin sous vos seins, et de dormir sur le côté. On a connu plus confortable tout de même. Oh et puis zut. Zzzzz…

 

2) Le tabac est leur ennemi.
Crédit Photo : We Heart it 

On sait déjà que les cigarettes sont pleines de composants chimiques néfastes pour la santé. Ce que nous ne savions pas, en revanche, c’est qu’elles contribuent à décomposer une protéine appelée élastine. C’est elle qui donne à notre peau son aspect élastique et qui aide à soutenir nos seins.

 

3) Leur taille change tous les mois.
Crédit Photo : We Heart it 

Ne vous attendez pas à passer d’un 80B à un 90C. Cependant, vos hormones sont différentes pendant vos règles ainsi que pendant votre période d’ovulation. Voilà qui provoque ces changements. Ne reste plus qu’à calculer le moment où tombent les vôtres. Vous avez déjà en tête un joli chemisier que vous ne portez pas souvent pour cause de manque de « volume ».

 

4) Une femme sur 8 a un cancer du sein.
Crédit Photo : We Heart It

 Mauvaise nouvelle, on vous l’accorde. Cependant, on en profite pour faire un peu de prévention et ne pas prendre la chose à la légère. Sachez toutefois que dans deux tiers des cas, les femmes touchées ont plus de 50 ans selon la Fondation de la recherche médicale. Mais c’est pas une raison pour ne pas être vigilante. Vous y tenez à votre poitrine ? Alors surveillez-la bien !

 

5) Le sein gauche est plus gros que le droit pour 65% des femmes.
Crédit Photo : We Heart It

Et non, vous n’êtes pas la seule. Nous avons toutes été un peu complexées à une époque par ce léger détail. Mais pas de quoi s’en faire, nous sommes toutes (ou presque) dans le même cas ! Effectivement, c’est plus souvent le sein gauche qui est plus volumineux car il se situe du côté du coeur où se trouvent beaucoup de veines et d’artères. Il y a donc une explication à cette anomalie qui se trouve finalement, être normale… No stress !

 

6) Il y a différents types de tétons.
Crédit Photo : We Heart It

Vous avez certainement déjà comparé sans le vouloir les vôtres avec ceux de vos copines, ne serait-ce qu’en faisant du topless sur la plage l’été. Effectivement, il en existe 4 types différents : les « normaux », qui dépassent de l’aréole en permanence, les « plats » qui pointent le bout de leur nez uniquement lorsqu’ils sont stimulés ou qu’il fait froid, les « bouffis » qui ont une aréole qui se soulève légèrement et les « inversés » qui restent tournés vers l’intérieur en permanence. Il n’y a pas de normal ou anormal, les tétons sont comme vous, ils ont chacun leur personnalité !

 

7) Il est possible d'atteindre l'orgasme en les stimulant.
Crédit Photo : We Heart It

On dira merci à un certain Dr Herbert Otto pour vous donner un argument de taille pour convaincre votre mec de s’occuper un peu plus de notre poitrine. En effet, la région serait directement liée à la zone génitale. Lorsqu’ils sont stimulés, ils sécrètent une hormone appelée l’ocytocine dans le corps. Et c’est de cette manière que certaines chanceuses ont déjà eu droit à un orgasme grâce à eux. Bon… Reste plus qu’à faire la démonstration à Chéri.

 

8) Le 90B est la taille de soutien gorge la plus vendue en France.
Crédit Photo : We Heart It

À chaque fois que vous cherchez un nouveau soutien-gorge, vous ragez de ne plus trouver votre taille ou de devoir vous contenter d'une alternative. Et bien sachez que cette affirmation vous concerne si vous faites du 90B. C'est la taille la plus vendue en France ! Mais on soupçonne, par expérience, que le bonnet C le rattrape à vive allure... 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

9) La plus grosse poitrine naturelle s'élève à du 102Z.
Crédit Photo : Guinness book

"Ouf" vous êtes vous dit. "Ouf", nous sommes nous dit aussi. Ceci n'est pourtant pas une blague. Cette poitrine gigantesque appartient à l'américaine Annie Hawkins Turner et est recensée dans le Guinness book. Pour que cela vous soit plus parlant : ils font 177cm de contour et 109 cm de large. Finalement, vous l'aimez bien votre petit bonnet !

 

10) Retirer le duvet ou les poils de vos mamelons n'est pas cancerigène.
Crédit Photo : We Heart It

Il vous a horrifiée au moins une fois dans votre vie : ce poil qui sort de vous ne savez où. Non, vous ne vous transformez pas en homme, cela fait partie des hormones féminines parfois. On a souvent entendu dire qu’enlever cet intrus pouvait être cancérigène… Et bien, soyez rassurée, c’est totalement faux ! Selon les gynécologues, il n’y a absolument rien de dangereux. Bon, évidemment on parle d’usage de pince à épiler, on ne garantit pas votre souffrance si vous dégainez directement vos bandes de cire. 

 

11) 6% de la population mondiale possède trois tétons.
Crédit Photo : We Heart It

Première réaction : vous prenez un fou rire. Et pourtant… ceci est une affirmation vraie. Dur d’imaginer une chose pareille. C’est un phénomène répandu essentiellement chez la population japonaise. Et si vous aviez peur d'une invasion du phénomène en Europe, on vous rassure, c’est totalement bénin quoi qu’un peu bizarre…

 

12) Le bon moment pour faire analyser votre poitrine par un gynécologue est une semaine après les règles.
Crédit Photo : We Heart It

 On sait que ce n’est jamais une partie de plaisir quand il s’agit de se faire vérifier la poitrine par un gynécologue. Cependant, c’est obligatoire pour sa bonne santé. Ce que vous devez savoir, en revanche, c’est que le meilleur moment pour le faire, c’est une semaine après vos règles. Pourquoi ? Car vos seins sont plus lisses et qu’il est plus facile de détecter une anomalie. Ce que l’on ne vous souhaite pas.

 

13) Les femmes sont les se
Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
ules mammifères à avoir des seins en permanence.
Crédit Photo : We Heart It

Les petites chanceuses que nous sommes sans le savoir. L’Homme est un mammifère, tout comme le dauphin, la vache ou le chat… Bref, on ne va refaire les cours d’SVT. Néanmoins, il y a une chose dont on ne nous a pas parlé à l’école, c’est que de tous les mammifères existants, les Hommes (enfin, surtout les femmes) sont les seules à avoir une poitrine en permanence. Les autres n’en possèdent que lorsqu’ils doivent nourrir leur progéniture.

 

14) 4 millions de soutien-gorges sont fabriqués dans le monde, par jour.
Crédit Photo : We Heart It

 Soit 1,46 milliards par an, selon le site du Planetoscope ! Vous êtes étonnée ? Pas nous, quand on voit les merveilleuses pièces de certaines marques, on aimerait même que ce soit un peu plus ! 

 

15) Il existe des bonnets allant du A jusqu'au L.
Crédit Photo : We Heart It

Et dire que dans les magasins, on ne voit que du A,B,C ou D grand maximum... À quoi pourrait bien ressembler un bonnet L ? Votre curiosité vous titille mais votre bon sens vous demande d'arrêter. Une raison de plus d'apprécier votre petit bonnet B. 

  

Bonus : Le port des corsets a été arrêté lorsque les hommes ont eu besoin d'acier durant la 1ère Guerre Mondiale.
CRédit Photo : We Heart It

Qui aurait cru que nous devrions remercier la guerre pour ça ? En utilisant plus de 8000 tonnes d'acier par an dans le pays, les industries de corseteries utilisaient beaucoup trop de matériel pendant que nos soldats en avaient besoin pour des raisons de survie. C'est pourquoi la production de corsets en métal a été interdite !