Des images qui font mal au cœur…

Dans une vidéo publiée vendredi 24 juillet, l’ONG de protection animale WWF alerte sur l’agonie d’une baleine en méditerranéeLes bien tristes images montrent une baleine amaigrie et affaiblie.

Nommé Fluker, l’animal est déjà connu par les experts du sanctuaire marin de Pelagos, zone protégée entre la France, l’Italie et Monaco. En effet, suite à une collision avec un bateau, la baleine était déjà reconnaissable à sa nageoire caudale à demi amputée. Il y a un an, l’animal a subi un deuxième terrible accident, lui coûtant sa queue après probablement « une collision avec un navire ou un enchevêtrement dans un filet », d’après le sanctuaire Pelagos.

Elle est désormais, selon l’ONG, le bien triste symbole de l’impact des activités humaines sur les cétacés. En effet, cette amputation empêche Fluker de plonger correctement et donc, par conséquent, de se nourrir. Très affaiblie, son avenir semble scellé…

« Elle est dans un état de maigreur terrible, on sentait qu’elle avait du mal à se déplacer », a indiqué Arnaud Gauffier, directeur des programmes de l’ONG. « Ce qui est surtout choquant, c’est le fait que des activités humaines aient pu la mettre dans cet état-là ».

Afin de lutter contre ce genre d’accidents, l’homme réclame la mise en place d’une « zone maritime particulièrement vulnérable » en Méditerranée nord-occidentale.

En espérant que le cas de Flucker permette de changer les choses en matière de protection animale...

Les Éclaireuses