La pilule contraceptive peut être très libératrice pour les femmes et jeunes filles, et a révolutionné notre mode de vie, mais on n'est pas toujours conscientes des effets qu'elle peut avoir sur notre cerveau. 

Des radiologues américains ont récemment fait une étude révélant de nouvelles conclusions sur les effets sur le cerveau féminin de ce petit médicament avalé quotidiennement. Et ce n'est pas joli joli. Grâce à une IRM effectuée sur 50 femmes, dont 21 prenant la pilule, ces scientifiques ont découvert que la zone du cerveau permettant de réguler les hormones - hypothalamus - était bien plus petite chez ces dernières.

Or, cette partie du cerveau permet non seulement de régler les hormones, mais bien plus encore, de réguler l'humeur, l'appétit ou encore le sommeil. On comprend donc que les émotions de manière générale peuvent être complètement déréglées à cause de cette contraception par voie orale qu'est la pilule.

On attend toujours cette nouvelle contraception tant convoitée, qui serait sans hormones et donc avec moins d'effets secondaires

Les Éclaireuses