Jeudi dernier, une femme a été retrouvée en larmes devant les rayons vides de son supermarché Coles, à Melbourne…

Alors que la pandémie du Covid-19 continue de prendre de l’ampleur, certains perdent toutes formes de civilité et laissent plutôt agir leur égoïsme en achetant des quantités de nourriture tout bonnement indécentes.

Résultat ? D’autres non plus rien à acheter durant cette crise sanitaire. C’est le cas de cette femme seule et âgée qui n’a pu contenir ses émotions devant l’ampleur de la bêtise humaine.

Matthew Swindells, directeur des opérations de Coles, a comparé l'ampleur de ces achats à celle des périodes de fêtes, mais sans les six mois habituels de planification préalable.

« Ce n'est pas un problème d'approvisionnement, c'est un problème de demande », a déclaré M. Swindells au Seven Network. « Lorsque vous constatez cette augmentation immédiate de la demande sur un réseau aussi grand que Coles, cela perce un énorme trou de stock dans nos lignes d'approvisionnement et il faut du temps pour récupérer. », poursuit-il.

La photo, relayée sur Twitter, n’a pas manqué de faire réagir les internautes : « Cela me brise vraiment le cœur, les personnes âgées ont déjà donné à la société, pourquoi ne prenons-nous pas soin d'eux ?? Nous serons eux plus tôt que nous ne le pensons. Apportez du rationnement ... s'il vous plaît, prenons soin des personnes vulnérables », a écrit une personne. « Je suis tellement déçu de notre pays en ce moment, en particulier de notre mépris flagrant pour nos seniors », a ajouté un autre.

Les Éclaireuses