Depuis le début du confinement, les apparitions d’animaux sauvages en plein cœur de nos centres-villes se multiplient, et ce pour leur plus grand bonheur !

Si nous avons déjà eu la chance de voir deux daims déambuler paisiblement dans une rue déserte près de Paris et un chevreuil prendre son bain sur la plage vide de Kerjouanno dans le Morbihan, cette fois c’est un couple et leurs quatre renardeaux qui ont été photographiés dans le cimetière parisien du Père-Lachaise, par son conservateur.

Le cliché, mis en ligne par Pénélope Komitès, l’adjointe à la maire de Paris chargée des espaces verts, de la nature, de la biodiversité et des affaires funéraires, a été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux et a fait fondre tout le monde !

« Depuis cinq ou six ans, nous avions déjà noté la présence de renards dans nos cimetières mais cela concernait surtout ceux en banlieue comme à Thiais, Bagneux, Pantin ou Ivry, note Pénélope Komitès. Là, au Père-Lachaise, c'est une première. D'ailleurs, la conservatrice adjointe, qui est là depuis 25 ans, n'en avait jamais vu ! »

Mais quel sera le sort de cette famille de renards qui a élu domicile dans le cimetière le plus célèbre de Paris où des célébrités telles que Jim Morrison, Édith Piaf, Oscar Wild, Albert Camus, Marcel Proust, Yves Montand ou encore Jean de La Fontaine y dorment pour l’éternité, après le 11 mai ?

« Dès ce lundi, nous aurons une réunion avec l'agence d'écologie urbaine de la Ville de Paris pour savoir comment les protéger. On ne peut pas imaginer qu'ils se fassent écraser par une voiture. Il va falloir trouver une solution », conclut l'adjointe.

Enjoy,

Les Éclaireuses