Le plastique est le plus grand fléau des océans. D'après Greenpeace, chaque minute est déversé l'équivalent d'un camion de poubelle dans les eaux de nos planètes. Nous produisons en moyenne 300 millions de tonnes de plastique par an et selon des recherches, entre 8 et 12 millions de tonnes finissent dans les océans. Des chiffres très inquiétants et qui soulèvent de nombreux questionnements pour venir à bout de ce désastre environnemental. 

Cette contamination du milieu marin a inspiré le photographe autrichien Andreas Franke. Passionné de plongée, ce dernier a réalisé une exposition sous-marine assez insolite, grâce à des photographies recouvertes d'une patine spéciale, résistante à l'eau de mer. Une exposition à la fois engagée et intrigante, qui illustre la poignante réalité de la pollution des océans par le plastique. 

L'artiste a alors baptisé ce projet " The Plastic Ocean Project " dans le but d'attirer l'attention du monde entier sur un problème majeur pour notre planète. A travers ses photographies dénonçant la pollution des fonds sous-marins, Andreas Franke veut inciter la mobilisation pour procéder au nettoyage en masse des océans. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses