Certaines d’entre vous se sont peut-être déjà posé la question. Pourquoi les personnes dotées d’une capacité de réflexion supérieure à la moyenne ressentent-elles le besoin de s’isoler constamment ? Grâce à une étude publiée le mois dernier dans le British journal of Psychology, on connait enfin les raisons de cette solitude.

Premier point abordé par la recherche, les grands esprits ne se sentent pas globalement satisfaits de leur vie et ont tendance à ressentir des émotions négatives, notamment en présence d’amis. À l’inverse, les personnes sociables voient la vie d’un autre œil, positivement.  

L’étude est basée sur un échantillon important de 15 000 adultes âgés de 18 à 28 ans et a révélé que les personnes au QI très élevé préfèrent vivre dans des zones moins densément peuplées et moins s’entourer.

Ce n’est pas non plus parce qu’on est intelligent que l’on vit en ermite dans la Creuse... Les chercheurs ont montré que notre manière d’appréhender les autres a changé avec les avancées technologiques. Les personnes intelligentes préfèrent vivre en autosuffisance, sans forcément interagir avec autrui.

« Les situations et les circonstances qui auraient apporté une satisfaction accrue à nos ancêtres peuvent toujours nous satisfaire aujourd’hui », observent les chercheurs. 

Les personnes à l'intelligence élevée sortent moins avec leurs amis, car ils ont d’autres préoccupations, des objectifs à long terme par exemple. Leurs priorités sont ailleurs, dans le travail, le sport ou les études. Ces nombreux projets leur font souvent oublier le reste.

Enjoy,

Les Éclaireuses