N'en déplaise à certaines, les sextoys, s'ils sont source de plaisir, ne sont pas toujours très bons pour la santé ni pour la planète. Greenpeace avait déjà dénoncé la problématique en 2006, sauf que le coût de la production semblait être plus attractif avec des matières peu saines et polluantes. Mais ne mettons pas tous les sextoys dans le même sac. 

Une récente étude réalisée par le Stiftung Warentest mérite néanmoins de se poser des questions, car les résultats sont tout de même effrayants. La recherche scientifique orchestrée par l'organisation de consommateurs allemande a en effet révélé que sur dix-huit sextoys, cinq d'entre eux étaient "lourdement chargés" de matières chimiques et polluantes telles que l'hydrocarbure ou encore le phtalate.

Or ces matières sont très toxiques au contact de la muqueuse et pourraient présenter divers dangers allant de l'altération de la fertilité à certaines réactions allergiques

Alors, si vous êtes une utilisatrice de sextoys et souhaitez les utiliser sans danger, repérez le logo "phtalate free" et pensez à utiliser des préservatifs pour des raisons d'hygiène.

Enjoy,

Les Éclaireuses