Si vous pensiez être en sécurité parce que vous avez choisi de rentrer en Uber plutôt qu’à pied, ne prenez plus vos prochaines courses les yeux fermés

Uber fait à nouveau parler de lui, mais cette fois-ci, par le biais de nombreux témoignages glaçants qui se sont récemment multipliés sous le hashtag #UberCestOver.

D’affreuses affaires de harcèlement, d’agressions sexuelles et même de viols pendant des courses sortent enfin de l’ombre, mais cela n’empêche pas Uber de continuer à faire la sourde oreille.

L'application de VTC permet effectivement de signaler un comportement « déplacé ou dangereux » et les responsables de communication d'Uber assurent ensuite généralement que le « nécessaire » a été fait. Mais alors, comment expliquer que plusieurs femmes aient reconnu avoir été agressées par le MÊME chauffeur à deux années d’intervalle ?

#UberCestover, c’est en fait surtout le cri d’alarme de centaines, si ce n’est de milliers, de femmes qui ont été abusées pendant un trajet et pour qui la course n'a juste pas été débitée ou l'historique lâchement supprimé par le service de VTC.

Anna Toumazoff, auteur du compte Instagram Memes Pour Cool Kids Féministes suivi par 43 000 personnes, relate tous les abus ayant été vécus par ces femmes. « L’ampleur de la chose est énorme ». Anna Toumazoff n'en croit pas ses yeux. Après avoir lancé son appel à témoins, elle a vu sa messagerie déborder par plus de 600 messages privés en quelques heures.

On attend avec impatience la prise de parole du service de VTC ainsi que de VRAIES solutions pour cesser de nous mettre en danger.

Les Éclaireuses

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

coucou @uberfr, vous voulez toujours pas parler de vos chauffeurs agresseurs/violeurs multirécidivistes et du fait que vous les laissez en service, nous exposant toutes au pire? Mieux encore, vous répondez a rien et effacez nos commentaires? Nous prenons vos véhicules souvent juste pour se sentir en sécurité, et on risque ça, sérieux? Pas de souci, mais nous on va vous inonder en tout cas. On est des milliers, on a nos claviers, notre htag #UberCEstOver, et notre détermination. ?? @UberFR, il va falloir se justifier. (Tout est disponible en story et story à la une - n’hésitez pas à partager ce post avec le #UberCEstOver et tagger @uberfr)

Une publication partagée par Anna Toumazoff (@memespourcoolkidsfeministes) le