Ahhh, votre petite sœur… Vous l’aimez, mais après ce que nous allons vous dire, peut-être un peu moins ! Ou alors, si c’est vous la petite sœur, cela va vous faire plaisir !

Cette étude devrait vous intéresser ! En s’appuyant sur 13 403 paires de sœurs suédoises nées entre 1991 et 2009, une conclusion surprenante est ressortie. Si vous êtes la sœur aînée, vous avez 29% de chance en plus que votre petite sœur d’être en surpoids au cours de votre vie. Pire encore, vous avez 40% en plus de chance d’être obèse. On vous explique tout !

En moyenne, les sœurs aînées sont plus légères que leur petite sœur à la naissance. Cependant, l’écart s’inverse en grandissant ! Plusieurs théories se confrontent. Le professeur Wayne Cutfield de l’Université d’Auckland affirme que lors de la première grossesse, les vaisseaux sanguins qui apportent les nutriments au fœtus sont minces. Il est donc possible par la suite que l’enfant stocke plus de graisse et qu’il ait une insuline qui fonctionne moins efficacement en grandissant.

Une autre théorie s’appuie sur un fait culturel. La Directrice du Centre de gestion du poids du Lenox Hill Hospital à New York affirme qu’il arrive que des parents suralimentent leur premier bébé et qu’ils ne le fassent pas pour le deuxième. D’autres théories partent du principe que la rivalité fraternelle joue sûrement un rôle ! Il est possible que la sœur aînée soit en concurrence avec sa petite sœur vis-à-vis de la nourriture !

Comment ça vous ne voulez pas laisser le dernier morceau du gâteau à votre petite sœur ?

Enjoy,

Les Éclaireuses