Dans une famille, beaucoup de facteurs influencent le développement des enfants. Même si nous sommes tous et toutes différents, les psychologues s’accordent à dire que l’ordre de naissance est l'un de ces facteurs.

En effet, selon le psychothérapeute Alfred Adler, notre rang de naissance parmi nos frères et sœurs jouerait un rôle dans la formation de notre personnalité.

Ainsi, même si les enfants sont élevés et grandissent dans le même environnement, les conditions psychologiques sont différentes en raison de leur ordre de succession.

Ce psychothérapeute n’est pas le seul à s’être penché sur le sujet puisque la société britannique d’études de marché, YouGov, a également réalisé une étude. Sur 1782 personnes de plus de 18 ans interrogées sur leurs relations avec leurs frères et sœurs, l’une des différences les plus marquantes est le sentiment d’être plus drôle que leurs ainés à 46%.

Selon les scientifiques, chaque enfant recherche une place au sein de sa famille et c’est à ce moment-là que la personnalité prend forme.

Face à leurs ainés qui peuvent trouver rapidement leur place, les derniers-nés doivent faire leurs preuves. Ainsi, si les premiers se définissent le plus souvent comme consciencieux et veulent se montrer responsables face à leurs frères et sœurs, les derniers recherchent d’autres moyens d’exprimer leur personnalité en devenant souvent plus émotifs, créatifs et drôles.

N’ayant pas reçu l'entière attention comme leurs ainés, ils sont plus susceptibles d’être rebelles, mais possèdent aussi des compétences qui les aident à s’entendre plus facilement avec les gens.

Vous êtes désormais prévenue ! 

Enjoy,

Les Éclaireuses