Après l’annonce disant que le confinement ira au-delà du 11 mai pour les restaurants, le chef étoilé Philippe Etchebest, juré dans l’émission « Top chef », lance un appel au gouvernement au nom de sa profession.

En effet, comme la plupart des secteurs, la restauration, qui représente plus d’un million d’emplois, est à l’arrêt depuis le 15 mars à cause du confinement entraîné par le coronavirus.

« Beaucoup de restaurants vont mettre la clé sous la porte. Cela va être une hécatombe. 40% d’entre eux ne rouvriront pas et cela va laisser une quantité de gens sur le carreau », déplore le chef.  

Philippe Etchebest, membre de « Resto Ensemble », un collectif qui a pour but d’aider les chefs d’entreprises des métiers de l’hôtellerie et de la restauration pendant la crise du coronavirus, s’inquiète de la situation économique qui ne cesse d’empirer.

« Aujourd’hui, 30% des restaurateurs n’ont pas pu avancer les salaires de leurs employés en mars et ce sera sans doute 70% en avril. »

Face à ce triste constat, le meilleur ouvrier de France lance donc un S.O.S en espérant recevoir en retour des annonces gouvernementales plus claires qui pourront aider le milieu de la restauration.

« Si rien ne change, les morts et les dégâts collatéraux qui risquent d’être plus importants après le virus n’auront servi à rien. Tout le monde doit s’y mettre dont l’État. L’exemple vient d’en haut. À notre Président de nous montrer la voie », conclut-il.

Un cri d'alerte qui, on espère, sera entendu.  

Les Éclaireuses