Toutes les personnes qui ont déjà partagé leur vie avec un animal de compagnie comprennent de quoi nous sommes en train de parler et ne devraient pas avoir de souci à s’identifier.

Si certains les considèrent comme de simples animaux, pour beaucoup d’autres, ils sont un membre de la famille à part entière et c’est exactement pour cette raison que le jour où ils nous quittent peut s’avérer être un moment d’une douleur extrême.

En effet, la science vient de confirmer le fait de ressentir du chagrin suite à la perte d’un chien ou d’un chat, et des recherches ont prouvé que le processus de deuil est bien réel.

Mais ça ne s’arrête pas là, il a en plus été découvert qu’il peut être plus difficile de surmonter la mort d’un animal de compagnie que de perdre un être qui nous est cher.

Selon une étude réalisée par l’University of Central Lancashire, au Royaume-Uni, nous établissons des liens avec nos animaux de compagnie de la même manière qu'avec d’autres personnes.

Les mêmes hormones et substances chimiques sont libérées dans notre cerveau, ce qui nous permet de nous sentir aimées et connectées. Après des années passées avec eux, ces animaux ne sont plus différents des autres membres de la famille.

S’il est parfois plus difficile de surmonter la perte de notre fidèle compagnon c’est parce que, contrairement au décès d’un proche pour lequel nous sommes très entourées à la fois par nos proches et la société, lorsqu’il s’agit de notre animal, nous sommes censées agir comme si de rien n’était et répondre à toutes nos responsabilités, sans compréhension ni compassion de la part de la majorité des gens.

C’est exactement ce tabou qui pèse sur les personnes véritablement endeuillées par la perte de leur boule de poils qui ralentit et complique le chemin vers l’apaisement. Dans toute situation, la répression des sentiments n’a jamais été quelque chose de bon.

Perdre votre animal de compagnie, c’est aussi perdre une source d’amour inconditionnel et de réconfort. Vos habitudes s’en trouvent chamboulées, parfois beaucoup plus que par la perte d’un proche. Il est donc tout à fait normal que vous vous sentiez perdue, si ce n’est même déboussolée.

Il est également légitime d’avoir le cœur brisé, et il est important pour vous, pour avancer, de prendre le temps que vous estimez nécessaire pour soulager la douleur que vous éprouvez.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : perdre du poids