Vendredi 25 octobre 2019, nos députés ont voté en faveur de l'expérimentation de l'usage thérapeutique du cannabis. Cette expérimentation doit durer deux ans, jusqu'en 2021. L'expérimentation a été actée dans le cadre de l'examen du projet de budget de la Sécurité Sociale pour 2020. 

Cette expérience sera réalisée sur près de 3000 patients gravement malades et pour qui les principes actifs du cannabis pourraient soulager et aider à surmonter la douleur. "Je souhaite vivement que cette expérimentation puisse débuter au cours du premier semestre 2020", s'est exprimé la secrétaire d’État Christelle Dubos.

Tous les patients résidant sur le territoire français seront éligibles. L'expérimentation sera menée dans plusieurs centres hospitaliers, et seuls les médecins spécialistes volontaires seront autorisés à prescrire du cannabis. Dans un premier temps, les patients devront se fournir en pharmacie hospitalière, puis pour les prochaines fois, ils pourront se rendre directement en pharmacie de ville

L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) s'est montrée assez large vis-à-vis des modes d'administration du cannabis autorisés. En effet, les patients pourront recourir aux fleurs séchées, à de l'huile de cannabis ou encore à des tisanes.

Enjoy,

Les Éclaireuses