C'est une nouvelle qu'on aime et qu'on déteste à la fois. On l'aime parce que le plastique, on en a marre et, aujourd'hui, on sait qu'il existe des alternatives tout aussi efficaces à ce matériau ravageur pour la planète, et moins polluantes.  

On la déteste parce que se laver les oreilles reste un moment de plaisir quotidien, même si l'on sait que ce n'est pas très bon de le faire trop souvent. Ça tombe bien, car à partir de janvier 2020, la vente des cotons-tiges en plastique sera interdite en France, selon la loi biodiversité adoptée le 20 juillet 2016. 

L'idée est pertinente et redonne espoir : réduire la consommation de plastique dans le quotidien des Français. Bien que ce petit ustensile paraisse insignifiant, son utilisation est tellement abondante en France que les déchets de plastique sont augmentés ne serait-ce qu'à cause de cette tige.

La mesure est donc très encourageante pour l'avenir de notre planète. Quant à nos modes de vie, ils ne seront pas tant bousculés que ça - ouf ! -, car il existe des alternatives plus respectueuses de l'environnement. Notamment, les cure-oreilles de sécurité - le mot est moins glamour, mais le résultat est le même - permettent de nettoyer l'excédant de cire d'oreille.

Enjoy,

Les Éclaireuses