La recherche scientifique ne cesse d'affiner ses compétences, année après année, et sauve des vies chaque jour grâce aux innovations médicales. Cette fois-ci, ce sont des chercheurs néerlandais qui ont réussi à développer un utérus artificiel, grâce à une subvention de l'Union européenne. 

Une telle création pourrait permettre aux grands prématurés de se développer dans les meilleures conditions et ainsi avoir une bonne santé dès la naissance. On aurait pu croire à une invention sortie tout droit d'un film de fiction, pourtant il s'agit bel et bien de la réalité !

Cet utérus a été rendu possible par le programme Horizon 2020 de l'Union européenne, qui a attribué la somme colossale de 2,9 millions d'euros à une équipe de chercheurs de l'université d’Eindhoven, aux Pays-Bas. Il ne sera pas à destination des femmes qui rencontrent des problèmes pour avoir un bébé, mais exclusivement pour les bébés nés avec une extrême prématurité. Cela devrait permettre d'augmenter considérablement leurs chances de survie. 

Le Guardian explique que "le bébé sera entouré de liquides et recevra oxygène et nutriments via un placenta artificiel qui se connectera à son cordon ombilical".

Les scientifiques espèrent voir leur invention utilisée dans environ sept ans. "Si nous sommes capables de prolonger le développement fœtal de ces enfants dans l'utérus artificiel jusqu'à 28 semaines, nous réduirons les risques les plus sérieux de mortalité due à la prématurité de 15%", affirme le gynécologue et professeur à l'université d'Eindhoven Guid Oei.

Enjoy, 

Les Éclaireuses