Déjà en vigueur pour les jeunes filles âgées de 15 à 17 ans, la contraception gratuite sera désormais étendue aux mineurs de moins de 15 ans, à compter d’aujourd’hui.

L'annonce a été faite par un décret publié dans le Journal officiel hier, jeudi 27 août. Ainsi, les frais liés à la contraception des jeunes filles de moins de 15 ans seront maintenant pris en charge à 100% par l'Assurance maladie.

En parallèle, la contraception gratuite était déjà appliquée pour les jeunes filles âgées de 15 à 17 ans. Depuis, le recours de ces dernières à l'interruption volontaire de grossesse (IVG) a nettement diminué, passant de 9,5 à 6 pour 1 000 entre 2012 et 2018. 

Pour justifier l’extension aux moins de 15 ans, le gouvernement avait indiqué fin 2019 que « chaque année, près de 1 000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes en France » et que « parmi ces grossesses, 770 se concluent par une IVG. »

Les mineures de moins de 15 ans n’auront désormais plus à s’acquitter du « ticket modérateur » pour les consultations de médecins ou sages-femmes, les examens biologiques, les médicaments et les dispositifs contraceptifs.

Enjoy,

Les Éclaireuses