Intermarché a annoncé qu'il allait modifier la recette de 900 produits de ses marques distributeurs afin que ces derniers obtiennent de meilleures notes sur l'application Yuka. Cette appli mobile permet aux consommateurs de scanner chaque article dans les rayons, pour en connaître la valeur nutritionnelle.

Yuka connait un succès tel qu'Intermarché souhaite avoir de meilleurs scores. Rien de tel pour regagner la confiance et la fidélité de ses consommateurs. 

Pour ce faire, le distributeur a alors demandé à ses fournisseurs de supprimer totalement de leurs produits environ 140 additifs. En effet cette liste - extrêmement longue - de colorants, conservateurs et exhausteurs de goût est très mal notée sur Yuka, ce qui dessert totalement Intermarché depuis que les français font tant attention à la composition des produits qu'ils achètent. 

"Notre politique est d’appliquer le principe de précaution" s'exprime le porte-parole de l'application. En effet, pas de certitude totale quant à la toxicité des produits, Yuka se fonde sur les notations des autorités sanitaires indépendantes - Anses, l'EFSA, CIRC mais également sur les études d'autorités indépendantes un peu moins confirmées dans la sphère scientifique. Un consensus qui permet néanmoins d'assurer des produits de bonne composition et d'exclure définitivement ceux qui peuvent être dangereux pour la santé. 

Enjoy,

Les Éclaireuses