S’il y a bien un aspect positif à cette grave crise sanitaire que le monde traverse actuellement, c’est que l’on constate une baisse spectaculaire de la pollution un peu partout sur le globe.

Et si, à quelques endroits, les animaux sauvages refont surface, en Inde, et plus précisément dans l’État du Pendjab, c’est l’Himalaya que les habitants redécouvrent avec joie après 30 ans de pollution.

En effet, la plus haute montagne de la Terre n’était plus visible depuis trois décennies à cause de la sévère pollution de l’air qui planait au-dessus du pays.

« Nous pouvons voir clairement les montagnes enneigées depuis nos toits. Mais pas seulement : les étoiles aussi sont visibles la nuit. Je n'ai jamais rien vu de tel ces derniers temps », raconte M. Seechewal, un écologiste indien, qui alerte sur la situation depuis de nombreuses années.

Évidemment ils sont nombreux à n’avoir rien manqué du spectacle et l’ont même immortalisé à travers d’époustouflants clichés !

Enjoy,

Les Éclaireuses