Les jeans slim sont-ils toujours à la mode ? Après tout, peu importe, car que l'on porte un slim ou un 501, le problème, c'est que nous, les filles, on aime souvent les porter serrés.

Mauvaise nouvelle, les pantalons portés trop près du corps engendreraient une maladie appelée vulvodynie, provoquant des douleurs vulvaires et jouant sur la dépression ainsi que sur les rapports sexuels.

Même si cette pathologie est encore très peu connue et mal diagnostiquée, elle touche malgré tout près de 2,7 millions de femmes.

Les premières touchées sont les moins de 25 ans, et une étude récente publiée dans le Journal of Lower Genital tract Disease explique que la cause première serait vestimentaire : les jeunes filles portent des jeans trop serrés. La seconde cause serait l'épilation intégrale.

Bernard Harlow, professeur en épidémiologie, affirme que "les micro-abrasions causées sur la peau en cas d’épilation intime provoquent des inflammations dans cette zone particulièrement sensible, susceptibles de favoriser le développement de douleurs, surtout chez les adolescentes".

Il existe des solutions pour éviter de telles souffrances au niveau de la vulve : muscler son périnée en fait partie, ainsi qu'une alimentation équilibrée. Le recours à l'ostéopathie ainsi qu'à la kinésithérapie peut également dénouer cette zone sensible et ainsi atténuer les douleurs.

Les Éclaireuses