Alors que la Floride venait d’enregistrer une hausse jamais vue du nombre de cas de coronavirus, le gouverneur de l’État a décidé d’assouplir les restrictions de mouvement, autorisant notamment la réouverture des plages.

Et si elles n’ouvrent qu’entre 6h et 11h le matin et entre 17h et 20h l'après-midi, cela n’a pas empêché des milliers d’Américains de se ruer vers l’océan, sans aucun respect des mesures de distanciation sociale.

Avec pour preuve, cette plage bondée à Jacksonville, quelques minutes seulement après l’annonce du gouverneur conservateur, fervent serviteur de Donald Trump.

« C’était comme s’ils avaient été enfermés pendant des années. Mais en réalité, cela faisait à peine un mois puisque les fermetures ont été décrétées le 20 mars », raconte Randi Kaye, journaliste pour CNN.

Des comportements inquiétants pour la suite…

Les Éclaireuses