Les femmes enceintes au Royaume-Uni vont être priées de rester chez elle pour un minimum de 3 mois pour se protéger du coronavirus.

En effet, le gouvernement et le Premier ministre Boris Johnson ont récemment ajouté les futures mamans sur la liste des personnes les plus à risque.

Ces mesures sont simplement préventives puisqu’il est encore trop tôt pour dire si le covid-19 représente une menace pour les femmes enceintes.

En effet, les médecins en Angleterre affirment que les femmes enceintes ne doivent pas s’inquiéter de la transmission du virus à leurs bébés. Il n’existe actuellement aucune preuve clinique qui laisse croire que le virus peut être transmis par l’utérus ou par le lait maternel.

À l’heure actuelle, aucun cas de décès de femme enceinte à cause du coronavirus n’a été déclaré. Néanmoins, la prudence est de mise et les recommandations des états ne doivent pas être prises à la légère.

En France, l’heure du confinement a déjà sonné pour les deux prochaines semaines au minimum. Une période particulière, mais nécessaire pour la santé de tous.

Pour répondre à toutes vos questions sur le coronavirus et en savoir plus sur les règles à mettre en application, cliquez ici.

Les Éclaireuses