« C’est la première fois que je constate une baisse aussi spec­ta­cu­laire sur une zone aussi vaste pour un événe­ment spéci­fique », a constaté Fei Liu, chercheur de la NASA sur la qualité de l'air.

Les images satellites révèlent une diminution importante du dioxyde d'azote au-dessus de la Chine. Cette baisse s’explique en partie par le ralentissement économique lié à l’épidémie de coronavirus que subit le pays. En effet de nombreuses villes du pays ont pris des mesures pour enrayer la propagation du virus et de nombreuses usines Chinoises ont fermées temporairement leurs portes.

En seulement deux semaines, au moins un quart des émissions de gaz à effet de serre nocifs auraient été éliminés. Les cartes de la NASA témoignent du niveau de pollution durant les 3 premières semaines de l’année 2020 et du 10 au 25 février dernier. La baisse est d’abord apparue à Wuhan, là où s’est déclaré le Coronavirus pour ensuite s’étendre sur tout le pays.

Une bonne nouvelle parmi les mauvaises...

Les Éclaireuses