"L’égalité s’apprend par les faits".

C’est le slogan que revendique haut et fort le collège Montecastelo en Espagne en enseignant à tous ses élèves les tâches ménagères.

Le ménage, le repassage, la couture ou encore la cuisine sont autant de tâches ménagères, aussi appelées tâches domestiques, qui s'apprennent généralement en dehors de l’école, à la maison.

Mais pour lutter contre les stéréotypes de genre, cette école a pris l’initiative de proposer ces bases en tant qu’activité extra scolaire, de sorte que les élèves, et plus particulièrement les garçons, s’imprègnent des valeurs concernant l’égalité des sexes.

Ces cours, destinés aux élèves de dernière année, sont dispensés bénévolement par les enseignants, les parents ou par les différents représentants des établissements scolaires.

Pour Gabriel Bravo, coordinateur de l’établissement, toutes ces activités ont été mises en place, car : « Il semble très utile pour nos élèves d’apprendre à effectuer ces tâches afin que, lorsqu’ils formeront une famille, ils s’impliquent dès le début, comprennent qu’une maison s’entretient à deux, et que ce n’est pas qu’à la femme de faire le ménage, laver la vaisselle et repasser. Cela leur permettra de prendre conscience de l’égalité des sexes et d’apprendre à faire des choses à la maison ».

L’idée est née lorsque le collège a planifié le programme de l’année, alors que l’équipe pédagogique cherchait un moyen de promouvoir l’égalité des sexes chez les étudiants.

Le projet a été exposé aux parents et aux élèves. Si les parents d’élèves ont accepté l’idée sans hésitation, les élèves se sentaient plutôt mal à l’aise lorsque la couture et le repassage ont été mentionnés.

Néanmoins, une fois que les ateliers ont commencé, les élèves ont rapidement baissé leur garde parce qu’ils ont réalisé que ces activités sont finalement très simples, parfois même ludiques, et que les garçons comme les filles pouvaient y arriver sans problème.

« Pour certains, c’était la première fois qu’ils tenaient un fer à repasser. C’était à la fois drôle et instructif. Nous sommes très surpris et les parents sont très heureux », a déclaré Gabriel Bravo.

Une belle initiative pour lutter contre l’inégalité des sexes que l’on tenait à partager en espérant motiver d’autres institutions à la pratique !

Enjoy,

Les Éclaireuses

Posted by Colegio Montecastelo on Wednesday, 10 October 2018
Posted by Colegio Montecastelo on Wednesday, 10 October 2018
Posted by Colegio Montecastelo on Sunday, 7 June 2015