Chaque année, il est fréquent de voir, entre novembre et mai, près de 30 000 à 40 000 flamants roses migrer vers Mumbai, la ville le plus peuplée de l’Inde.

Néanmoins, cette année, avec le confinement, la nature reprend aussi ses droits en Inde et il a été observé que le nombre de flamants roses est largement supérieur à la normale.  

Selon la Société d’Histoire Naturelle de Bombay (autre nom de la ville), en 2020, le nombre d’individus de flamants roses aurait augmenté de 25% par rapport à l’année passée. « Nous assistons à une augmentation globale de la population de flamants roses de l'ordre de 23 à 25% depuis 2019. Un décompte précis sera effectué une fois le confinement levé », a indiqué son directeur.

Pour le moment, on estime que la région aurait dépassé les 150 000 oiseaux rien qu’au cours de la première semaine d’avril. Une situation qui pourrait s’expliquer par le fait que la pollution a largement baissé avec les mesures de confinement.

Par conséquent, les oiseaux profitent donc de l’arrêt de l’activité humaine pour patauger dans une eau beaucoup moins polluée. Des images montrant ce magnifique spectacle ont été capturées depuis un appartement surplombant le ruisseau de Navi Mumbai.

Enjoy, 

Les Éclaireuses

Crédits: Paroma Mukherjee
Crédits : Zhan Gao
Crédits : Paroma Mukherjee