Une très bonne nouvelle !

Alors que le guépard saharien avait disparu du paysage depuis près d’une décennie, il a refait son apparition en Algérie. En effet, cet animal figurant sur la liste rouge des espèces menacées d’extinction, dressée par l’Union internationale pour la conservation de la nature, a été aperçu dans un parc national de la wilaya Tamanrasset, au sud de l’Algérie. L’animal dont on pensait l’espèce quasiment éteinte a pu être observé par des équipes scientifiques de l’Office du parc naturel de l’Ahaggar (Onpca).

L’information a été relayée par l’agence de presse locale APS, le 18 mai, grâce à Salah Amokrane, le directeur du Projet des Parcs Culturels algériens (PPCA). Il s’agit d’un projet qui consiste en une mission de recherche effectuée sur plusieurs années et ayant « mobilisé une cinquantaine de scientifiques pendant 120 jours, ainsi que 40 caméras fonctionnant en continu générant ainsi une nouvelle banque de données de plus de 230 000 photos qui sont à l’étude actuellement », a-t-il expliqué.

C’est donc avec ces photographies qu’ils ont eu la chance d’apercevoir le guépard dans le champ volcanique d’Atakor, dont les sommets approchent une hauteur de 3000 mètres.

Le guépard saharien est assez différent en apparence des autres guépards africains puisque son pelage est plus court et plus pâle. À l’heure actuelle, il ne resterait que 200 spécimens environ au Sahara et au Sahel.

Enjoy,

Les Éclaireuses