C’était un événement très attendu, la friterie éphémère de « la guerre des restos » d’Adrien et Mallory de Top Chef a ouvert ses portes la semaine dernière.

Victime de son succès, le restaurant a dû fermer le temps que les deux anciens candidats de Top Chef s’organisent pour faire face à la demande.

En effet, au premier jour de l’ouverture de leur restaurant « 140 street » à Paris, plus de 1 000 personnes se sont précipitées pour se régaler des créations du duo de Top Chef.

« C’est un désastre. On n’avait que deux friteuses. On pensait assurer 400 couverts en une journée, et on a été dévalisés en un midi », a indiqué Adrien Cachot au Parisien.

La friterie a donc fermé le vendredi midi, mais a rouvert quelques heures plus tard : « Hier soir, on a fait 600. On n’a pas eu de rupture de stock, mais ça devenait compliqué de gérer les équipes », a déclaré Selim Gabsi, cousin de Mallory et propriétaire de la péniche sur laquelle se trouve la friterie.

Malgré une équipe renforcée, la situation reste compliquée à gérer : « On a commandé plus de friteuses mais plus on produit, plus il y a de monde ! », a-t-il ajouté en précisant également que la cuisine a été réaménagée afin d’être agrandie.

Face à ce succès, l’avenir du lieu qui doit normalement rester ouvert jusqu’au 1er août est incertain.

Les Éclaireuses