Alors que les championnats du monde d’athlétisme se déroulent en ce moment même à Doha, au Quatar - sous des chaleurs suffocantes qui ont entraîné des malaises en série - l’athlète américaine Allyson Felix vient quant à elle de marquer l’histoire.

À peine 10 mois après la naissance de sa fille Camryn, Allyson Felix est de nouveau sur le podium et bat des records en s’imposant sur le relais 4 × 400 m mixte. Il s'agit là de la 12e médaille d’or de sa carrière et avec cette performance, l'Américaine devient l'athlète la plus titrée aux Mondiaux, hommes et femmes confondus, détrônant ainsi le grand Usain Bolt.

Ce nouveau record est d'autant plus incroyable qu'elle revient tout juste dans la compétition, après de longs mois d'absence. La jeune femme a en effet connu une période difficile et tumultueuse. Allyson Felix a dû subir une césarienne d'urgence à cause d'une pré-éclampsie, une maladie rare qui touche les femmes enceintes et qui a longtemps été mortelle, lui imposant de donner naissance à un bébé prématuré.

Allyson a déclaré à propos de sa victoire dans un entretien post-course avec NBC Sports : « Ce fut une année folle pour moi, alors juste d’être ici pour courir avec cette superbe équipe, je me sens tellement bénie ». Avant d’ajouter « Je suis juste reconnaissante d'être en bonne santé, de retrouver mon chemin. Cela fait du bien ».

Enjoy,

Les Éclaireuses