FREE THE NIPPLES !

Les soutien-gorges ne sont pas obligatoirement bons pour notre santé, contrairement à ce que beaucoup nous disent depuis des années !

Vous la connaissez cette sensation ?

De rentrer le soir, après une looongue journée de travail, de lycée ou d'école, de s'affaler sur son lit qui nous attend les bras ouverts, d'enlever son pantalon / jupe ou robe pour enfiler son bas de pijama ou un bon jogging, et, surtout, de retirer son soutien-gorge

Liberté intense.  Et quoi qu'on en dise, notre poitrine nous remercie !

Car oui, cela vient d'être officiellement prouvé, porter des soutien-gorges en permanence, ou en porter tout court, n'est pas nécessairement bon pour notre santé. On pourrait tout simplement vivre sans, tout en les maintenant en bonne santé. 

Après s'être battues pendant des années, et des générations entières, la science nous donne enfin raison : les femmes, comme les hommes, pourraient se balader sans ce bout de tissu à baleine qui nous gêne parfois dans le dos, et n'est pas forcément des plus agréables. 

Quand on voyait Jennifer Aniston ne pas en porter, dans les années Friends à l'époque sur nos écrans, cela ne choquait pas nécessairement, mais à l'heure actuelle, si une femme ose s'habiller sans soutien-gorge et que cela se remarque par un téton qui pointe, elle est jugée instantanément. 

'Provocation, vulgarité, sans gêne'... ce sont à peu près ces mêmes termes qui reviennent lorsqu'une femme ne porte pas de soutien-gorge et que cela se remarque à un moment ou un autre dans la journée.  

Rien de bien normal, on est d'accord.

À toutes celles qui veulent être libres, libres de ne pas porter de soutien-gorge, de ne plus avoir mal au dos, d'être gênée constamment, allez-y, les études sont désormais de votre côté, et nous toutes, aussi. 

Et à celles qui souhaitent le garder, continuez aussi à le faire. Toutes les femmes devraient faire ce qui leur semble bon pour elles, qu'importe les avis extérieurs. 

Une fois n'est pas coutume, et encore plus depuis ces derniers mois : GIRL POWER.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

via GIPHY

 

-