L'environnement, le combat de tous... Ou pas.

L'industrie du textile est connue pour être l'une des industries les plus polluantes au monde. Entre les gaz à effet de serre ou encore les eaux usées toxiques qui s'échappent de ces usines chaque jour, la sonnette d'alarme a été tirée. 

Malgré une prise de conscience mondiale, certaines marques font encore la sourde oreille. Ce n'est pas sans surprise si l'on vous dit que celles qui continuent de fermer les yeux sur certaines de leurs pratiques sont majoritairement les marques que l'on utilise au quotidien. 

Abordables et pile dans la tendance, leurs collections sont sans cesse renouvelées (presque toutes les semaines) pour toujours nous faire consommer plus. Bienvenue dans l'univers du fast-fashion ! Bien évidemment, ça ne s'arrête pas là ! Que font-ils ensuite de tous ces invendus ?

La légende voudrait nous faire croire que des associations pour les plus démunis hériteraient de ces pièces pour éviter le gaspillage et aider ceux dans le besoin. 

Plutôt jeter et perdre de l'argent qu'en faire profiter des gens, gratuitement. Voilà comment raisonneraient certaines de nos enseignes préférées. Même si elles essaient de rester discrètes sur leurs mauvaises pratiques, elles n'arrivent pas toutes à passer entre les mailles du filet. 

C'est le cas de Mellow Yellow une marque de chaussures, qui a été prise en flagrant délit de gaspillage. Un amas de sacs remplis de chaussures neuves a été retrouvé abandonné sur un trottoir. 

Une aubaine pour les riverains qui pensaient sûrement pouvoir se procurer des paires de chaussures gratuitement... Eh bien, non. Les paires ont volontairement été rendues inutilisables après avoir été lacérées au cutter.  

Les passants choqués à la vue de ce gigantesque cimetière de chaussures abandonnées ont décidé de largement dénoncer cet acte sur les réseaux sociaux qui a vite pris une ampleur considérable. 

Face à ces allégations, la marque n'a pas tardé à se justifier. Elle évoque donc que ces paires n'étaient pas utilisables et qu'elle essaye encore de trouver des solutions efficaces de recyclage pour ses produits. 

Autant dire que les justifications de la marque ne sont pas passées comme une lettre à la poste... La marque a de la shoe-ci à se faire !

Enjoy, 

Les Éclaireuses