Il y a un petit nouveau dans la classe... 

Il est plutôt discret, mais il a déjà tout pour nous plaire. Il est drôle, a l'air assez touchant et a un style qu'on aime tant. On sait qu'il s'appelle 'Soul', il a fait parler de lui dernièrement, mais est loin d'être un cancre. C'est plutôt un premier de la classe, enfin comme tous les élèves Disney...

Après Là-Haut, Vice Versa, Coco, Pixar signe un nouveau long-métrage qui promet de nous faire pleurer comme jamais. 'Soul' met en lumière un sujet dont il est très difficile de parler : la mort.

Forcément, Pixar a beau dévoiler des dessins animés colorés, drôles et émouvants, ils cachent toujours un sujet important. La perte d'un être cher, les émotions, la dictature, parfois même la santé mentale... Il manquait bien un sujet dont il fallait parler avec légèreté.

C'est sous un fond musical et rythmé que de premières questions existentielles sont présentées. Que se passe-t-il après la mort ? Qu'est-ce que l'on devient ? Quel est le sens de notre vie ? Non, à première vue, on n'a pas vraiment envie de rigoler, mais connaissant Pixar, si quelques larmes vont couler, cela ne va pas durer. 

Ce nouveau film signé Pete Docter, directeur artistique du studio à qui l'on doit Monstres et Cie, Là-Haut et Vice-Versa et Kemp Powers, nous emmène dans les rues bondées de New York avant de nous faire tomber dans un monde plutôt sombre où les humains ont une tout autre apparence. 

Avec les voix de Jamie Foxx, Tina Fey, Daveed Diggs ou encore DJ Questlove, ce film nous promet un bon moment tout sauf décevant, bien plus divertissant que nos cours de philo'. 

Enjoy,

Les Éclaireuses