C'est la saison des "BABY BOY !".

Après Meghan Markle, c'est Kim Kardashian et son mari Kanye West qui annoncent la venue d'un petit garçon dans leur famille. 

C'est l'ainée de la famille, Kourtney Kardashian, qui brisait le silence en annonçant jeudi 9 mai dernier sur le plateau d'Ellen DeGeneres que sa sœur et le rappeur étaient actuellement à l'hôpital, dans l'attente de leur quatrième enfant, par l'intermédiaire d'une mère porteuse.

Le couple a commencé à utiliser la voie de substitution après avoir fait face à un tas de problèmes au cours de leurs deux premières grossesses. Kim et Kanye se sont mariés en 2014 et ont eu trois autres enfants : North a 5 ans, Saint a 3 ans et Chicago a tout juste 1 an.

Avec la plus âgée du couple, North, Kim Kardashian a eu une appendicite et une prééclampsie, une maladie grave qui provoque une hypertension et parfois d’autres symptômes tels que la rétention d’eau. Cette condition peut rendre le processus d'accouchement difficile pour la mère et le bébé.

Quelques années plus tard, Kim Kardashian West a connu une autre grossesse difficile avec Saint. La star de la télé-réalité a développé le placenta accréta, une autre affection grave.

Mais l'envie d'avoir une famille nombreuse n'a jamais été cachée par le couple. Dans une récente interview avec le magazine Vogue, ils ont répondu à quelques questions sur leurs rôles de parents. Ils ont évoqué l'espoir d'avoir d'autres enfants dans le futur. Et selon le magazine People, en 2017, elle et son mari étaient disposés à avoir « cinq ou six » enfants au total. 

Il y a tout juste un an, Kim Kardashian déclarait : "J’aimerais peut-être avoir un enfant en plus. J’ai beaucoup aimé faire appel à une mère porteuse". Et c'est chose faite ce 10 mai 2019, elle tweete sur l'arrivée du nouveau bébé dans le clan des Kardashian-West.

Félicitations aux heureux parents !

Enjoy, 

Les Éclaireuses.

 

 

 

-