'Maman, tu es la plus belle du moooooooonde' !

Notre mère est tout pour nous et on l'aime de tout notre cœur, plus que n'importe qui !

Cependant, ce n'est pas toujours ce qu'on lui a dit, étant passées par des phases bien différentes, au cours des années, et selon nos âges.

Il y a l'âge de l'adulation, celui où notre mère est pour nous la plus grande des superhéroïnes, l'âge du 'j'en ai marre', où l'on a l'impression que notre mère fait tout pour nous pousser à bout, l'âge de la révolte, où l'on souhaite imposer nos vilains petits copains à notre mère et finalement l'âge de raison, où l'on se rend compte qu'elle avait raison depuis toujours, et qu'il vaudrait mieux l'écouter, à présent.

Après être passées par toutes ces étapes au cours d'une relation mère-fille, on en déduit une seule et unique chose, la plus importante qu'il soit : notre mère est notre seul repère, et l'être pour qui notre admiration est la plus grande !

Qui d'autre qu'une maman peut nous aimer autant ? Nous protéger d'une telle manière ? Nous comprendre en un seul regard ? Nous prévenir de chaque obstacle sur nos routes ? Nous soutenir, même quand rien ne va ? Être fière pour parfois peu ?

Personne, absolument personne.

Une maman, c'est l'être le plus cher de notre vie, à qui l'on doit tout.

Chaque étape, qu'elle soit infernale ou adorable, nous a finalement construit et vaut le coup d'avoir été vécue.

Tout comme chaque instant passé aux côtés de notre mère.

Alors, à toutes les mamans : on vous aime !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 - Jusqu'à 11 ans

via GIPHY

'Maman, je t'aime, tu es ma meilleure amie' !

Jusqu'à l'âge fatidique des 11 ans, notre mère est notre unique repère et l'on ne voit que par elle.

Elle est à la fois notre meilleure amie, notre maman, notre confidente...

C'est elle qui s'occupe de nous depuis toujours et l'on a du mal à lui lâcher la main puisqu'elle nous la tient depuis toujours.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2 - De 12 à 15 ans

via GIPHY

'Maman, tu m'énerves, laisse-moi tranquille !'

Aïe. Le cap des 12 ans est passé, on est foutues !

La fameuse crise de l'adolescence commence et, malheureusement pour elle, notre maman en prend pour son grade et paye pour les erreurs du monde entier. 

Et puis, elle ne nous laisse jamais aller chez nos copines tard le soir, elle ne veut pas que l'on traîne avec des garçons, elle refuse de nous acheter un scooter... 

Bref, elle n'est pas cool, à cet âge-là ! (ou inversement ?)

 

3 - De 16 à 18 ans

via GIPHY

'Ok, il a 10 ans de plus que moi et alors, je l'aime !'

Bon, mauvaise nouvelle, les rapports entre maman et nos petits copains rebelles ne se sont pas améliorés, bien au contraire.

Bizarrement, nous avons tendance à être attirées par les mecs plus âgés, ce qui déplaît fortement à notre mère et crée de nombreuses tensions.

Puis l'école, ce n’est pas si important que ça, non ? Pour elle, si, donc elle insiste pour qu'on ne sèche pas les cours, mais l'on préfèrerait rester avec David, notre mec bad boy.

Dispute sur dispute, rien de bien génial !

 

4 - De 19 à 23 ans

via GIPHY

'Maman, tu crois qu'il est sincère ?'

À cet âge-là, on se rend compte que maman n'avait pas si tort sur nos anciens boulets de petits copains, et l'on décide d'écouter ses conseils et de lui demander son avis au sujet de nos nouveaux prétendants. 

Bon, on ne suit pas toujours tous ses conseils, car certains restent trop sages à notre goût, mais on ne cherche pas à tout faire pour l'énerver, au contraire, on préfèrerait qu'elle soit fière de nos choix.

L'âge de la raison, sans aucun doute !

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5 - À plus de 23 ans

via GIPHY

'Maman, tu es tout pour moi. Je t'aime !' 

C'est à peu près vers cet âge-là que l'on a quitté le cocon familial, et que l'on se rend compte à quel point notre mère nous manque.

Tout comme ses petits plats inimitables, ses attentions du quotidien trop mignonnes, ses mots tendres, ses câlins...

Pourquoi sommes-nous parties ?! On était si bien, chez maman !

Maintenant que nous devons affronter la vie réelle (et cruelle), nous l'appelons tous les jours pour qu'elle ne soit tout de même jamais trop loin, car même à 60 ans, on aura toujours besoin d'elle !

C'est elle, l'amour de notre vie, et n'oublions pas de lui répéter chaque jour, la vie est trop courte !

 

-