« Je prends de l’avance sur les fêtes de fin d’année, c’est décidé, j’arrête le gras ! »

En voilà une bien drôle d’idée ! À moins que vous tartiniez votre pain d’une motte de beurre chaque matin, le gras n’est pas un élément à éviter, au contraire. De plus, il est important de savoir reconnaître les bonnes des mauvaises graisses.

Dans une ration équilibrée, les lipides doivent représenter entre 35 et 40 % de vos apports journaliers. Un apport non négligeable qu’il est nécessaire d’orienter vers des ingrédients bien particuliers.
La team Healthy vous dresse aujourd’hui la liste des bienfaits des lipides sur votre santé et la liste des aliments qui en contiennent.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Macronutriment essentiel
Source : www.spoonforkbacon.com

Au même titre que les protéines ou les glucides, les lipides sont des macronutriments essentiels au bon fonctionnement de votre organisme. Ils servent tous les 3 de carburant dans l’exécution de vos activités journalières. Sans un équilibre apporté par des féculents ET des graisses, le corps va devoir puiser dans ses réserves de protéines pour vaquer librement à ses occupations.
Et c’est une très mauvaise chose. Lorsque l’organisme en vient à puiser son énergie auprès des muscles (le berceau de la plupart des protéines de votre corps), c’est à de sérieux désordres métaboliques qu’il faut s’attendre.

Un apport journalier et suffisant en graisses est indispensable !

 

2. Transporteur de vitamines
Source : www.tastyideas.com

Les vitamines A, D, E et K sont dites « liposolubles ». Autrement dit, elles sont capables de se dissoudre dans les graisses.
Ce phénomène de dissolution va permettre leurs transports dans l’organisme et une bonne assimilation de celles-ci.
Par conséquent : sans lipides, vous aurez beau avaler autant d’œufs (vitamine A), de saumon (vitamine D), d’amandes (vitamine E) ou des épinards (vitamine K), vous n’en tirerez aucun bénéfice.

3. Acides Gras Saturés VS Acides Gras Insaturés
Source : www.lagourmandiseestunjolidefaut.com

Souvent, les graisses saturées sont associées aux produits d’origine animale et les graisses insaturées aux produits d’origine végétale. Et c’est une erreur. Il existe très peu d’aliments gras dans lesquels on retrouve uniquement des acides gras insaturés.

Les acides gras saturés ont mauvaise réputation et pour cause, ils augmentent (pour la plupart) les risques de maladies cardiovasculaires à l’heure où les acides gras insaturés vont diminuer ce risque.
Mais encore une fois, il existe une multitude de sous-parties dans chaque famille d’acides gras et on ne peut les classer de manière stricte.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

4. Riche en oméga
Source : WeHeartIt

Si la répartition des aliments riches en AGS ou AGI est compliquée, les « omégas », eux, sont des AGI aux propriétés inégalées et dont il est plus facile d’assimilation avec des aliments précis.
Mais voyons tout d’abord ce que chaque oméga vous apporte :

Oméga 6 :
- Diminue le taux de mauvais cholestérol
- Maintien de l’élasticité de la peau
- Favorise la fonction reproductrice.

Oméga 3 :
- Diminue le taux de triglycéride
- Anti-inflammatoire naturel
- Limite les risques d’obstruction des artères
- Augmente le taux de bon cholestérol
- Améliore la vision
- Prévient les maladies neurodégénératives 
- Ralentit la croissance des tumeurs

Oméga 9 :
- Diminue le taux de mauvais cholestérol
- Prévient les maladies cardiovasculaires

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

5. Qu’est ce que je mange ?
Source : www.donnahay.com

Afin d’obtenir tous les bienfaits ci-dessus, il est temps de préparer sa liste de course. Pour avoir un apport optimal en « omégas », préférez :

Saumon/Thon/Sardine/Espadon et autres poissons « gras » -> riche en oméga 3
Œuf -> riche en oméga 6
Fromage -> riche en oméga 6
Huile d’olive/avocat/fruits à coques -> riche en oméga 9
Huile de colza/noix -> riche en oméga 3
Huile de tournesol/maïs/pépins de raisons -> riche en oméga 6

 

Photo de couverture : WeHeartIt©