Nous avons toutes cette copine qui, malgré un emploi du temps chargé, ne manque jamais une session d'entraînement, qui se prépare avec enthousiasme à faire les prochains 10 km. Alors oui, on la félicite avec un grand sourire, mais on ne peut pas s'empêcher de se dire "mais ce n’est pas possible, elle se shoote !" Et c'est vrai que c'est un grand mystère : pourquoi certains sont naturellement motivés et d'autre, pas du tout.

On a la réponse : ils ont naturellement en eux les clés pour réussir alors que vous avez besoin qu'on vous les donne. La bonne nouvelle est que nous avons tous le potentiel de devenir des sportifs en herbe. Le truc, c'est de trouver les bonnes façons de rester motivée et surtout de le faire encore et encore jusqu'à ce que le pli soit pris !

Enjoy,

Les Éclaireuses 

 

1. Ne faites pas de vos sessions un contretemps

-

Vos sessions doivent avoir leur place dans votre emploi du temps ! Par exemple le dimanche matin, à 11h : c'est gym. Il faut que cela soit un impondérable. Pensez donc au quand, où et comment pour intégrer le plus facilement possible votre entraînement dans votre routine quotidienne. Vous ne voulez pas aller loin pour aller à la salle de sport. Pensez donc à un lieu d'entraînement près de chez vous (ou carrément chez vous) ou de votre lieu de travail. Planifiez à l'avance pour vous assurer que vous pouvez avoir tout ce dont vous avez besoin, comme des vêtements et du matériel de douche, pour vos séances d'entraînement. 

 

2. La bonne salle, le bon cours, le bon sport, le bon prof

-

Tout est une question de feeling, un peu comme un premier rendez-vous amoureux. C'est pour ça que, dans les clubs, ils ont mis en place des sessions d'essai, pour voir si ça colle. Si vous n'aimez pas le club, le cours ou même le prof, trouvez autre chose. Il faut que ce que vous faites vous plaise, même si c'est parfois un peu masochiste : voyez la tête d'un coureur à la fin de sa course un dimanche matin, il est évident qu'il souffre, pourtant, il sera de nouveau là, le dimanche d'après.

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations
 

3. Respectez vos limites 

-

Drôle de comparaison, mais c'est pareil qu'avec l'alcool : vous avez votre limite, n'allez pas au-delà si vous ne voulez pas passer une sale journée le lendemain. Le cours de Bodypump vous plaît bien mais il est intense ? N'hésitez pas à limiter le poids que vous mettez sur vos épaules, ou même à quitter la séance un peu plus tôt quand vous sentez que votre compte est bon. À condition d'être discrète, le prof ne vous en voudra pas : il préfère vous voir à toutes les séances plutôt qu'une fois et plus jamais. Fixez-vous un programme à la semaine, mais dites-vous bien qu'une journée doit s'écouler entre chaque entraînement, pour laisser à votre corps le temps de se remettre et de bien produire du muscle ! Il serait contre-productif d'y aller tous les jours ! Pourquoi pas un mardi - jeudi - dimanche ? 

 

4. Ne faites pas de sport toute seule

-

Vous vous ennuyez à la gym ? Vous n'osez pas aller courir en forêt toute seule ? Trouvez-vous une copine ou un bon pote pour y aller ! Vous vous sentirez obligée de respecter votre engagement car vous ne voulez pas poser un lapin à votre ami(e), et puis vous aurez de bonnes rigolades ensemble !

 

5. Fixez-vous des objectifs possibles

-

Bon, que les choses soient claires, si vous commencez la course à pied en juillet, il est très peu probable que vous soyez prête pour le semi-marathon de septembre. Pourquoi ne pas miser sur la course des 5 km ? Moins glorieux, c'est clair, mais nettement plus gratifiant de bien la faire plutôt que d'abandonner votre objectif de semi-marathon quand il vous apparaîtra comme impossible. Les objectifs ne doivent pas être aussi hauts que les étoiles, mais doivent être des petits points de repère sur votre chemin. Les objectifs évoluent en même temps que vous et il n'y a aucune honte à commencer petit !