Courir, courir, courir ! Toujours courir ! Eh oui, mais la course à pied reste bien le seul sport cardio accessible et super efficace pour brûler des graisses, que ça soit en fractionné ou en footing très lent. Pourtant, on vous l'accorde, courir peut parfois vite devenir pesant, surtout quand on va courir en fin de journée et que le déj' un peu copieux ballote dans notre ventre !

Si vous n'êtes pas adepte du miracle morning, vous allez peut-être le devenir après la lecture de cet article ! Oui, on vous assure, quand vous aurez fini ces lignes, vous allez préparer vos affaires de running dans un coin, activer votre réveil et, demain, le regard hagard, vous allez vous élancer dans une sortie running... À jeun !

Il y a TEL-LE-MENT de bénéfices à courir à jeun que vous ne pourrez vous en passer ! Mais attention ! Il y a des choses à connaître et de petites précautions à prendre pour en tirer tous les bienfaits.

Prête ? Votre team favorite va vous éclairer sur le run à jeun... Partez !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. Qu'est-ce que c'est vraiment être à jeun ?

-

Pour être à jeun, il faut que le système digestif soit au repos total, ce qui prend entre 6 et 10h environ, selon les personnes, ce qu'on a mangé, et les limites du jeûne propre à chacun. En règle générale, comme pour une prise de sang, on est à jeun le matin au réveil, avant de prendre son petit-déjeuner. La nuit passée suffit à reposer notre système digestif, et on est "comme neuve". 

 

2. Pourquoi courir à jeun ?

-

Courir à jeun va permettre d'apprendre au corps à puiser dans les graisses stockées, puisqu'au réveil, notre stock de glycogène est au plus bas. Pour fournir l'énergie nécessaire, notre organisme va donc puiser dans les stocks (comprendre "notre bout de gras"). 

 

3. Quels sont les bénéfices pour perdre du poids ?

-

Vous l'aurez donc compris, courir à jeun brûle des graisses, au même titre qu'un entraînement fractionné. Sauf qu'a contrario de l'entraînement par intervalles, il n'y pas besoin de mettre beaucoup d'intensité dans son run pour en tirer des bénéfices. 

 

4. Quelles sont les précautions à prendre ?

-

Courir à jeun le matin demande à prendre quelques précautions. Par exemple, à jeun ne veut pas dire déshydrater ! Veillez donc à boire au moins un grand verre d'eau ou une boisson chaude avant de partir courir. Et si vous débutez dans le run à jeun, ne partez pas sans un sucre, ou un petit encas au cas où vous vous sentiriez tout d'un coup affaiblie par l'effort !

 

5. Quels types de sorties pouvez-vous faire à jeun ?

-

Pour courir à jeun le matin, le mieux est de ne pas brusquer son corps. Il faut donc courir à une allure agréable, qui permet de tenir une conversation en même temps. Commencez par des séances de 30 min et tentez de le faire une ou deux fois par semaine. Selon la réaction de votre corps, et votre aptitude à courir à jeun, vous pourrez le faire plus longtemps et plusieurs fois par semaine. 

Pour maximiser les effets, il est conseillé de consommer moins de glucides la veille au soir (moins ne veut pas dire "pas du tout", attention !).