Dans une relation amoureuse, le quotidien écrase souvent de nombreuses opportunités de communication. Trop pressée, trop fatiguée, trop stressée vous oubliez de parler à votre partenaire et petit à petit la relation s’en ressent. Malgré la connaissance que vous avez de l’être aimé, parfois vous avez l’impression de marcher sur des œufs, d’avoir fait quelque chose qui ne lui convenait pas (ou inversement) et que les choses se tassent sans en avoir réellement parlé. Problème, c’est comme ça que les rancœurs se créent et que vous atteignez une relation de « surface ».

Pour ancrer plus profondément votre relation, que pensez-vous de poser les bonnes questions ? Ces questions qui propulseront votre amourette au rang de vrai grande histoire d'amour. Au départ, vous risquez de surprendre votre moitié, mais vous verrez que cette nouvelle communication ne pourra vous apporter que du bon ! À condition, bien sûr, de ne pas prendre la mouche si votre partenaire vous révèle un fait déplaisant. 
PS : vous avez bien entendu le droit (voire le devoir) de l’initier au même questionnement à votre sujet.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour que tu te sentes aimé ?

-

Après un certain temps, le fait même d’être allongée sur le canapé aux côtés de votre amoureux ne suffit plus à lui prouver votre amour. Et même si cette question vous semble bête, la réponse de votre moitié pourrait vous étonner.

Il va peut-être vous demander de venir davantage le voir jouer au foot ou de lui faire plus souvent ce plat de lasagnes qu’il adore et dont vous avez le secret. Tant que vous n’avez pas demandé, vous ne pourrez pas en avoir le cœur net et faire évoluer votre relation dans le bon sens. 

 

2. Comment puis-je te donner la sensation d’être soutenu ?

-

Peu importe le boulot que vous avez, il apporte souvent son lot de tracas. Et même s’il faut éviter de ramener ses soucis professionnels jusqu’à la maison, c’est mission impossible pour beaucoup d’entre nous.

Les hommes parlent souvent peu et sont souvent focalisés sur les « compétences ». Il est important de leur rappeler au maximum à quel point vous êtes là pour lui. Mais lui seul peut vous donner les clés pour comprendre le potentiel manque de soutien de votre part. 

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

3. Est-ce que j’ai fait quelque chose qui t’a blessé la semaine dernière ?

-

Tâchons de ne pas aller trop en profondeur dès le départ. Cette question est en réalité un doux tremplin vers la question 7. Mais elle reste importante. Plus vite les problèmes sont « pris en charge » et plus vite ils seront réglés et guéris. 

 

4. Que puis-je dire ou faire qui te rend heureux de rentrer à la maison le soir ?

- 

À cette question la plupart des hommes vous répondront des choses simples, comme un « sourire » ou un « comment ça va, bébé » ? » Les plus coquins auront clairement autre chose en tête, mais quoi qu’il en soit, c’est important d’en prendre conscience. 
La première phase du déclin d’un couple, c’est de réaliser qu’on n’attend pas avec impatience le moment de rentrer à la maison. Alors même si vous avez déjà atteint ce stade, voilà la réponse à votre problème. Communiquez sur ce qui vous ferait plaisir et demandez-lui ce qui LUI ferait plaisir à son arrivée chez vous. 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5. Quel genre de gestes puis-je faire pour te prouver mon amour ?

-

Les gestes que nous affectionnons particulièrement sont souvent liés à l’enfance. Il ne vous l’a peut-être jamais demandé, mais il rêve peut-être de « gratouilles » dans les cheveux ou alors de caresses dans le dos avant de se coucher.
Des choses qui n’ont ici rien de sexuel. Des choses qui vous lient réellement à lui. Des choses que vous seule pouviez faire.

Posez-lui la question, vous pourrez découvrir en lui une sensibilité que vous ne soupçonniez pas !

  

6. As-tu besoin que je me rapproche ou que je te laisse un peu d’air dans les prochains jours ?

-

Le besoin d’indépendance et de liberté est plus ou moins exacerbé selon les personnes. Mais qu’il s’exprime souvent ou pas, il est bien là. Il est important de s’en souvenir et montrer à son partenaire qu’il est libre de vous dire quand il a besoin d’un peu d’espace.

Cela n’a rien avoir avec une baisse de sentiments, au contraire. Tout être humain a besoin d’un peu d’air à un moment et c’est délicat d’en parler. Avec cette question, vous laissez à votre chéri la possibilité de ne pas s’en priver et de vous aimer davantage pour cela. 

 

7. Y a-t-il une dispute que nous n’avons pas réglée selon toi (même ancienne) ?

-

Cette question est très importante et à la fois très délicate. L’important c’est de CLORE, une bonne fois pour toutes, la dispute pour ne pas qu’elle refasse surface. 

L’important c’est d’arriver à un consensus. Que tout le monde soit d’accord en somme. L’échauffement autour de la dispute étant derrière vous, il faut se focaliser sur les miettes nocives qu’il en reste et les balayer d’un revers de main commun. Et surtout accepter qu’une discussion qui pouvait être close pour vous ne l’était pas pour lui et inversement.
Le couple et l’amour, c’est du travail.

 

8. Comment considères-tu notre vie sexuelle ?

-

Le sexe c’est un peu un rapport instinctif. On se laisse aller de manière un peu irréfléchie. Or c’est un sujet dont on peut réellement discuter. À part entre amis, il y a peu de moments dans le couple où l’on se pose vraiment pour parler des fantasmes de l’autre.
Pourtant, assouvir ensemble des fantasmes mutuels mènera directement votre relation jusqu’au Nirvana ! De plus, vous pourriez bien être étonnée de ce dont il rêve quand il s’agit de la sphère charnelle.

9. Est-ce que je fais quelque chose qui te stresse ?

-

Le stress, c’est le mal du siècle. Tout le monde est stressé et tout le temps ! Et rien de plus insupportable que d’avoir un activateur de stress à domicile. 

Pour éviter d’être une source d’agacement inutile souvent sans même vous en rendre compte, demandez à votre chéri si vous êtes « stressante » parfois. Attention ! On ne se vexe pas et on se dit que la question vous sera posée en retour.
Encore une fois, il est important de faire de manière bienveillante pour éviter que cela dégénère en règlement de compte !

 

10. Quels sujets te mettent mal à l'aise ?

-

Après un certain temps ensemble, vous savez les sujets susceptibles de déclencher une dispute. Petit à petit, ils deviennent délicats, puis complètement tabous. Et c’est une énorme erreur. Il faut absolument communiquer autour de ce qui vous dérange. Il n’est pas question de tenter de résoudre tous les problèmes ou d’en parler indéfiniment. Certains problèmes ne peuvent être résolus... Mais il est important d’essayer. 

Un couple heureux et soudé, c’est un couple qui communique paisiblement. Il ne s’agit pas de hurler, ni de réprimander et encore moins de juger. Mais plutôt de comprendre l’autre et de le laisser évoluer de son côté, tout en étant à ses côtés