"Chéri, tu viens, on va courir ?" S'il vous répond positivement, vous faites partie des chanceuses qui partagent leur passion du running avec leur moitié. D'ailleurs, vous l'avez peut-être initié à ce sport, ou inversement ! Toujours est-il qu'évoluer ensemble est vraiment très motivant. Plus d'excuses pour rester sur le canapé, à deux, on est plus forts ! 

Cependant, courir en couple peut autant être une partie de plaisir qu'une source de disputes ou de contrariétés : différences de niveaux, l'un moins motivé que l'autre, joyeusetés ménagères... Il y a plein de situations qui arrivent SEULEMENT aux couples de runners ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. "On va courir dimanche ?"

-

Il n'y a que quand on est en couple avec un adepte du running que l'on se réjouit d'entendre cette phrase (qui s'apparente à une torture dominicale pour tous ceux qui préfèrent faire une grasse mat'). Le mieux, c'est de finir l'effort sur un bon brunch bien mérité !

 

2. Être adepte du run & bike

-

Il arrive que votre chéri (ou vous d'ailleurs) soit plus rapide ! Alors, la solution à connaître, c'est un sur le vélo et l'autre qui court ! Ça permet de rester ensemble et de se dépenser, sans aller au-dessus de ses capacités. 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

3. "D'accord, mais on fait juste l'échauffement ensemble"

-

L'autre cas de figure quand il y a une différence de niveau dans le couple, c'est de seulement s'échauffer ensemble ! Un footing et puis, hop, le plus rapide part devant et on se retrouve à la fin. Nous, ce qu'on préfère, c'est le fractionné sur une piste d'athlétisme, au moins on peut s'encourager souvent !

 

4. S'engueuler pour un rien

-

Parfois, on veut tellement bien faire qu'on en fait trop et qu'on se met la pression. Généralement, quand on est seule, on va pester dans sa barbe. Mais si chéri est avec nous, c'est lui qui va prendre... Oups ! 

 

5. Faire 3 machines par semaine... Juste pour vous deux

-

On ne va pas se mentir, faire du sport, en couple... Ça fait É-NOR-MÉ-MENT de linge sale. Les 3 machines par semaine y passent facilement, et on ne vous parle pas de l'étendoir plein de leggings à sécher !

 

6. Être ravis de manger des pâtes (veille de course oblige)

-

Si votre amoureux vous faisait des pâtes un samedi soir, en vous disant "voici le repas et après, zou, au lit !" "... On n'est pas sûres que vous soyez ravie ! Sauf si le lendemain vous avez une course officielle, ou une longue sortie à deux.

 

7. Partir en amoureux à Barcelone... pour y courir le semi-marathon

-

Ah, les vacances ! Le soleil ! Les tap... Ah non, ça, ce sera après la course, là vous partez avec votre chéri à Barcelone, mais c'est surtout pour faire ce super semi-marathon. Après ça, à vous les tapas et la bronzette au soleil, et ils seront bien mérités !

 

8. Finir par se retrouver toute seule 

-

Bon voilà, vous aviez décidé de le suivre aujourd'hui dans cette sortie dans la forêt, mais il vous a perdue, et vous vous retrouvez seule sans chéri à l'horizon... Là, vous pourrez vous engueuler, mais ça ne sera pas pour rien ! (Le cas inverse arrive aussi, vous pourriez semer monsieur).

 

9."Ça ne serait pas mes chaussettes, ça ?"

-

Ou mon pull... Si votre garde-robe running n'est pas d'un rose pimpant, il se peut que vous retrouviez parfois vos chaussettes sur les pieds de votre amoureux. Une panne de machine en cause peut-être ?

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

10. "Je me suis acheté une nouvelle montre GPS, on part en vacances chez ta mère, cet été ?"

-

Les joies du running... Et ses galères ! Certes au départ, on avait une paire de baskets et notre vieux jogging mais plus le temps passe, plus on aime avoir les derniers accessoires pour suivre nos performances. Cependant, dans la vie de runner, il faut faire un choix : la dernière montre GPS ou les vacances à Rome !