Les portes du Cinquième Continent seront désormais fermées aux personnes qui ont été condamnées pour des violences domestiques.

Que cela soit pour avoir battu leur femme ou leurs enfants, et ce peu importe la gravité des faits, ces individus ne seront plus jamais les bienvenus en Australie, mais se verront également expulsés du territoire.

Le pays avait déjà, dans le passé, refusé de délivrer un visa de séjour au rappeur américain Chris Brown, condamné pour avoir violemment battu Rihanna en 2009 ainsi qu’au champion de boxe Floyd Mayweather condamné lui aussi pour les mêmes faits à plusieurs reprises sur ses ex-compagnes.

À l’initiative du ministre australien de l’Immigration, David Coleman, la nouvelle politique de lutte contre les violences conjugales se durcit davantage. « L’Australie ne tolère pas les auteurs de violences domestiques », a affirmé ce dernier dans un communiqué.

Nous pouvons donc dire que, dans le pays des kangourous, la tolérance est à ce jour de ZÉRO. Un bel exemple à suivre !

Enjoy,

Les Éclaireuses

-