La vie n’est pas un long fleuve tranquille et peut être jonchée d’épreuves difficiles avec lesquelles il va falloir composer. La rupture en fait pleinement partie.

Si la prévention est légère, la douleur n’en est pas moins intense lorsque nous traversons une rupture sentimentale. Et qu’elle soit précipitée ou non, voulue ou pas, une séparation peut déclencher de puissantes émotions et un mal profond, qui peut parfois s’apparenter à un réel deuil.

Le plus important à ce moment c’est de prendre de la hauteur et de la distance avec soi-même pour pouvoir mieux analyser son comportement, sa tristesse, voire son désarroi. Ainsi, avec un regard plus objectif, vous ferez de meilleurs choix et vous sentirez peu à peu plus légère.

Et comme - on préfère vous prévenir - cela peut vous tomber dessus plusieurs fois au cours de votre vie, il vaut mieux s’équiper mentalement pour ne pas être obligée de toucher le fond à chaque fois.

Pour vous guider tout droit vers la guérison et la désintoxication sentimentale, nous vous livrons 5 clés qui devraient vous aider.

Les Éclaireuses

 

1. Acceptez les 5 phases du « deuil »

-

Dans les années 60, une psychiatre a mis au point une théorie relative aux 5 étapes du deuil auxquelles seraient successivement confrontés tous ceux qui subiraient une perte.

Vous entrerez tout d’abord dans une phase dite de choc et de déni. Même si cette phase est brève, elle n’en est pas moins très difficile à gérer puisque la douleur est tellement vive que notre cerveau, pas prêt à la surmonter, n’intègre tout simplement pas l’information et reste en état de sidération.

Vient ensuite la colère. Si vous êtes en colère, c’est que dorénavant vous avez bien pris conscience de la situation. Cette étape est troublante puisque vous vacillerez entre colère et culpabilité, en tout cas une chose est sûre, vous serez révoltée.

L’étape de la négociation vous donnera la sensation de reculer alors qu’elle fait bel et bien partie de celles qui vous feront avancer. La négociation de l’être aimé, souvent vaine…

La négociation laissera place à la phase la plus longue, la dépression. Vous vous sentirez démunie, pleinement consciente de votre douleur et de ce non-retour qui vous rendra passive et rendra votre quotidien très difficile. Si toutefois cette phase stagne trop, il faut éventuellement demander l’aide d’un spécialiste.

Enfin, considérée un peu comme une renaissance, arrive l’acception, cette étape où l’envie reprend le dessus sur la passivité et où le cours de la vie reprend ses droits. L’être aimé ne sera pas oublié, mais la douleur, elle, semblera bien lointaine.

 

2. Soyez sûre qu’il ne vous reste rien sur le cœur

-

Pour surpasser la rupture, il faut s’assurer qu’il ne vous reste rien sur le cœur, et que dans cette histoire vous avez eu votre mot à dire. C’est bien connu, il vaut mieux avoir des remords que des regrets pour éviter le sentiment de frustration qui peut s’ajouter à celui de la douleur et vous ronger davantage.

En revanche, si vous avez pris le temps de lui dire ce qui avait du sens et de l’importance pour vous, vous sentirez bien plus légère et pourrez avancer avec plus de facilité. Si la situation ne vous offre pas cette possibilité, vous pouvez tout de même déposer ces mots sur un bout de papier, cet exercice vous fera également le plus grand bien.

 

3. Réduisez tous les liens et souvenirs qui vous lient

-

Parce que c’est logique, voir la tête de votre ex toute la journée chez vous ou sur votre téléphone ne vous apportera que tristesse et mélancolie. Relire vos derniers messages en boucle n’est pas non plus une bonne idée. Bref, il est important de réduire considérablement le nombre de détails qui vous ramène à son existence et à vos souvenirs passés…

Vous pouvez repenser la décoration ou même littéralement votre environnement si vous le jugez nécessaire pour progresser dans votre guérison.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Ne vous isolez pas

-

C’est le moment de revoir tous vos amis ! Rester seule vous poussera inévitablement à penser et ressasser, alors pour éviter ces moments d’inconfort et de douleurs, profitez-en pour vous créer de nouveaux souvenirs avec vos BFF qui vous aimeront pour la vie, de vous planifier un week-end dans une ville que vous ne connaissez pas. En somme, renforcez autant que possible l’estime que vous avez de vous et reprenez le contrôle de votre vie et de vos envies.

 

5. Pensez à vous et aimez ça !

-

Si ça faisait plusieurs mois ou quelques années que vous pensiez pour deux, il n’est pas évident de réapprendre à penser à soi uniquement. Si l’envie vous chante de changer de coupe de cheveux, foncez chez le coiffeur ! Comme dit l’adage, une nouvelle coupe pour une nouvelle vie. C’est votre moment, vos envies et vos projets, rien qu’à vous, et même si vous n’en avez pas encore conscience, c’est super excitant !

Si vous vous sentez encore loin de pouvoir accomplir toutes ces étapes, nous tenions à vous dire que le temps cicatrise toutes les blessures, donc rassurez-vous, la douleur que vous ressentez s’allègera de jour en jour, jusqu’à disparaître totalement.

-