Il y a des jours où l’on n'a pas vraiment d'autres choix que de manger sur le pouce. Et rien de tel qu’un bon sandwich pour manger vite fait, bien fait. À savoir qu’il faut tout de même éviter de déjeuner en marchant si on veut échapper aux problèmes intestinaux à notre prochain rendez-vous de 13h30 !

Alors pour combler ces journées à 100km/h, la team Healthy vous présente  les 3 meilleures astuces pour réaliser un sandwich moins calorique. La première astuce étant, bien entendu, de confectionner soi-même son sandwich !

Manger sainement, c’est bien, mais manger "fait maison", c’est encore mieux. Si certains emballages sont trompeurs, vos produits frais, eux, ne mentent pas !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 - Le choix du pain
Source : WeHeartIt

Le choix du pain est primordial. Tout d’abord, il faut savoir que la baguette bien blanche est levée avec de la levure chimique qui n’a généralement pas un impact fabuleux sur votre sphère intestinale.
À l’inverse, le pain au levain légèrement acidulé, est lui, levé grâce à une levure naturelle (saccharomyces cerevisiae, autant frimer un peu avec des termes scientifiques !) formée au contact de l’eau et de la farine. Alors si vous avez des problèmes de digestion, optez pour le pain traditionnel au levain.

Pour les ventres solides, si vous voulez que votre sandwich vous permette de tenir jusqu’au soir (ou du moins jusqu’à 17h) sans gargouillement intempestif, préférez le pain complet. Riche en fibres, il régule votre taux de sucre à long terme, ce qui évite les fringales d’après repas !

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2 - Le choix des ingrédients
Source : WeHeartIt

Préférez les légumes dans votre sandwich ! En effet, les légumes sont riches en minéraux et constitueront un apport non négligeable ! Un sandwich végétarien? Quel ennui…

Eh bien détrompez-vous, un sandwich, aux légumes est un sandwich riche en couleur, en saveur et en texture. Car oui, il est préférable de tabler sur des textures différentes pour éviter de s'en lasser. Alternez légumes crus et légumes cuits (fruit et/ou légumes) et le tour est joué !

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

3 - Le choix de la sauce
Source : recipeshubs.com

Si le sempiternel jambon-beurre à laisser sa place à bien d’autres variantes dans la sphère healthy, le trait d’huile d’olive en assaisonnement commence, lui aussi, à vous lasser. Pas de panique, la team Healthy a la solution : l’avocat. Grâce à sa texture très crémeuse et relativement neutre, l’avocat peut s’utiliser en guise de sauce.

Pour la petite information : 1/2 avocat = 1CàS d’huile.

De plus, l’avocat est tout aussi riche en oméga 9 que l’huile d’olive, alors pourquoi s’en priver ?! En remplaçant vos sauces par de l’avocat, vous conservez l’apport de gras insaturés quotidien, indispensable au bon fonctionnement de votre organisme.

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

Photo de couverture : lifehack.com