Qui n'a jamais eu recours, ne serait-ce qu'une fois dans sa vie, à quelques petites anti-sèches histoire de sauver les "pots cassés" lors d'un examen ?

Soyons honnêtes, dans ce genre de situations, nous réagissons toutes de la même façon : nous avons plus de six mois pour réviser afin d'assurer le fameux jour J mais, persuadées que ce laps de temps équivaut à une éternité, nous prenons notre temps, encore et toujours... Et puis, un beau matin, nous avons ce méchant déclic. Vous savez, cette fameuse prise de conscience provoquant une crise de panique générale dans notre cerveau alors que nous sommes à moins d'une semaine de notre concours.

Vous y êtes ? Eh bien, sachez que ce mode de fonctionnement est bel et bien universel

Dernière preuve en date ? Un étudiant américain, apparemment peu rigoureux, a mis au point une méthode de triche pour le moins atypique. Le jeune homme a effectivement décidé de coller quelques formules de physique au dos de ses ongles afin de carburer lors de son contrôle. Non, non, vous ne rêvez pas ! Et ce fut un coup de maître puisqu'aucun professeur ne s'est aperçu de la ruse en question. Fier de son "génie", l'étudiant s'en est même vanté sur les réseaux sociaux, postant quelques photos de son "oeuvre". Devenues virales, les photos ont littéralement fait le buzz sur la toile. 

En plus de devoir gérer ce début de pseudo-notoriété, nous espérons que "Andrw" aura assez de chance pour que ces images ne soient pas remarquées par ses enseignants !

Enjoy,

Les Éclaireuses

  

-

 

Photo de couverture

-