Sea, sex & sun

Tandis que ce refrain résonne dans la tête de Serge Gainsbourg comme un état d’esprit permanent, nous on attend juste de pouvoir partir en vacances. S’exposer au soleil, plonger dans les eaux turquoise, rêvasser, profiter. À la vue de toutes les stories Snapchat et Instagram de nos amis proches (ou moins proches), on attend avec impatience le jour J qui sonnera officiellement le début de l'été et du repos sans culpabilité.

Car, vivre à la ville quand celle-ci est déserte, ça n’a rien de très excitant. Entre autre, pollution et chaleur sèchent nos cheveux et notre peau. On a mauvaise mine. C’est à peine si on arrive encore à faire un brushing de bon matin tant notre crinière réclame elle aussi sa dose de vitamine C.

Les vacances approchent, mais en attendant, on tente, tant bien que mal, de reproduire la chevelure estivale, au moins pour faire croire aux autres qu’on rentre tout juste de notre destination paradisiaque.

Un effet wavy, qui sent bon le sable chaud et l’eau salée, histoire de patienter, ça vous irait ?

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1- L’eau salée ou le spray texturisant
 Source : We heart it

Bon, on commence par la mauvaise nouvelle : non, ça ne fonctionne pas sur tout le monde ! Lissages brésiliens et autres natures de cheveux baguettes, passez votre chemin. Les sprays à l’eau salée ont beau être plutôt efficace, ça ne marche pas à tous les coups.

En revanche, c’est peut-être le produit le plus efficace pour vraiment se rapprocher du véritable rendu de sortie de plage. Au-delà des boucles nonchalamment dessinées, l’eau salée texturise également les cheveux et les patine pour une chevelure un peu plus lourde, floutée et légèrement emmêlée.

Pour ce faire, on se munit d’un spray à l’eau de mer donc, ou simplement texturisant. Alors que l’on vient de se laver les cheveux, on les laisse sécher un moment, serviette sur la tête afin d’éviter qu’ils ne dégoulinent de partout. On veut qu’ils soient encore humides mais pas trempés, puis on diffuse le spray sur l’ensemble des cheveux. Pour qu’ils prennent une forme cohérente, on laisse sécher à l’air libre. Les ondulations seront moins symétriques et donc plus naturelles. Si vraiment vous êtes pressée, on sèche à l’air froid avec un embout spécial boucles. Surtout on ne brosse pas.

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations
 

2- Le lisseur
 Source : We heart it

Oui, contre toute attente, le lisseur sait faire beaucoup de choses et pas seulement le lissage baguette. Il y a même deux techniques pour réaliser un joli wavy avec l’appareil, cependant ce dernier ne doit pas être trop large et il doit être légèrement arrondi.

Première technique :

Les cheveux sont propres et secs. Avec une pince on sépare en plusieurs parties horizontales. On commence par le bas. Avec votre lisseur vous allez venir prendre les mèches une par une et plutôt que de la lisser, vous allez plier la mèche avec la chaleur du fer depuis la racine jusqu’à la pointe. On réitère pour tous les cheveux puis on brosse pour casser les boucles.

Seconde technique :

Commencez par séparer vos cheveux en mèches plus épaisses. Maintenant que celles-ci sont correctement définies vous aller les rouler dans la longueur. Maintenez et passez le fer. Reproduire pour tous les cheveux.

On termine en appliquant un sérum pour faire briller et un coup de sèche-cheveux pour décoller les racines.

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

3- Le fer à boucler nouvelle génération
 Source : We heart it

Le fer à boucler de votre jeunesse est désormais bien loin de ce qui se fait maintenant. On hallucine devant les nouvelles techniques et les appareils futuristes qui font des merveilles et nous évitent même les brulures au premier degré. Oui, vous voyez très bien de quoi on parle.

Pour réaliser notre wavy, on a choisi un fer à boucler dont l’embout est divisé en plusieurs boules. On veut que les boucles soient moins dessinées car c’est un peu trop année 2000 à notre goût. On enroule, par mèches épaisses autour du fer mais sans prendre l’ensemble de la masse capillaire. On choisit des cheveux dispersés un peu partout sur le crâne afin que ce soit moins figé. Une fois que vous trouvez le résultat satisfaisant, on brosse, encore une fois pour casser les boucles trop rebondies car l’intérêt d’un wavy comme à la plage, c’est qu’il retombe.

 

4- Les tresses
 Source : We heart it

C’est la facilité. On commence par se laver les cheveux avec un shampoing adapté aux boucles. On sèche à peine et on tresse la chevelure. Pour des ondulations un peu grossières, deux grosses tresses suffiront. En revanche, si vous voulez un peu plus de mouvement, à vous d’en réaliser autant qu’il vous plaira. Un coup de sèche-cheveux pour plaquer, quelques sprays d’un texturisant et on file au lit pour laisser la chevelure s’imprégner de la forme pendant toute votre nuit de sommeil. On défait tout au petit matin et on met un dernier coup d’air chaud pour décoller les racines.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

5- Les chignons pour dormir, sans utiliser de chaleur
 Source : We heart it

Sur chevelure sèche et brossée, on applique une mousse spéciale boucles. Une fois que cette dernière a bien pénétré dans les fibres (évitez le racines), on sépare la chevelure en trois : haut, milieu, bas et on les entortille pour en faire trois petits chignons très serrés. Une bonne nuit de sommeil plus tard, on défait tout et on met en place à son gré.

Cette technique est parfaite pour les cheveux décolorés ou abîmés qui supportent mal la chaleur des fers ou séchoirs.

 

 

Photo de couverture : We heart it